Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des hommes à la suite du Christ

Qu’est ce qui réunit en ce lieu vingt hommes, de 26 ans à 92 ans, très divers dans leurs origines ? Un projet ? Un idéal ? Une mission ? Sans doute. Mais, d’abord et avant tout : Quelqu’un.

Dieu : le très-haut, le tout-autre, dans son fascinant mystère, le Père « qui habite une lumière inaccessible ».
Le Christ : le très-bas, le tout-proche, l’enfant de Bethléem, le charpentier de Nazareth, le prophète de Galilée, le crucifié de Jérusalem, le ressuscité de Pâques, Celui qui vit pour toujours à la droite du Père, Celui qui est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde et qui communique son Esprit de lumière, d’amour et de vie.
L’Esprit : le très-intime, au cœur du monde, au cœur de l’homme, pour susciter la vie.

Reconnaître la place de Dieu, la première place, la place centrale, dans la vie quotidienne d’un homme : voilà tout le projet du monachisme.
Répondre à l’Amour de Dieu qui, dans le Christ, s’est fait proche de l’homme pour le sauver et l’attirer à sa Vie éternelle : voilà l’idéal du monachisme.
Témoigner, dans le silence et la fidélité, de la grandeur infinie et de la proximité inouïe du Dieu trois fois saint : voilà la mission du monachisme, dans l’Église et dans le monde.

Partage cet article