Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

chant-gregorienLe chant grégorien est l’expression musicale privilégiée de l’Église catholique latine. Il a été composé entre le VIIIe et le Xe siècles. Il apparaît comme le fruit mûr de plusieurs siècles de chant liturgique en langue latine dans l’Europe occidentale.

la monodie : c’est un chant à une seule voix qui réunit tous les chanteurs dans l’unité d’un seul texte et d’une seule mélodie

la modalité : les mélodies sont composées dans des modes (une quinzaine environ) dont chacun exprime un climat musical, psychologique et spirituel particulier

le rythme libre : pas de mesure fixe, mais la liberté d’un rythme lié au développement naturel des moments du discours verbal et musical

une prière liturgique : chaque pièce grégorienne a sa place bien précise dans le cycle des célébrations de l’année liturgique ; elle joue ainsi un rôle fonctionnel unique dans la liturgie chantée

une haute valeur musicale et spirituelle : les compositeurs anonymes des pièces grégoriennes sont reconnus comme des artistes de premier plan et de grands contemplatifs ; la fréquentation de leurs oeuvres constituent une véritable initiation aux profondeurs de la vie spirituelle et à la prière chantée de l’Église, Épouse mystique du Christ.

Les moines de Kergonan chantent l’intégralité de l’office et de la messe en chant grégorien. Leur interprétation se rattache à celle de l’abbaye de Solesmes tout en tenant compte de certains apports de la musicologie plus récente. Ils ont enregistré régulièrement depuis les années 1960.
Retrouvez des extraits du CD enregistré par la Schola des moines de l’Abbaye Sainte-Anne de Kergonan sur ce lien