Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La vie contemplative, n’est-ce pas inutile ?

La vie cloîtrée peut en effet apparaître comme un défi dans notre société où l’on met tant d’insistance sur la réussite et la productivité. L’apparente “inutilité” de cette vie cachée témoigne que la véritable fécondité d’une vie n’est pas d’abord dans l’efficacité ou le rendement. Les contemplatifs sont ainsi solidaires des “blessés de la vie”, des personnes malades ou handicapées, de celles qui sont en prison ou au chômage en témoignant qu’une impuissance acceptée et offerte peut porter invisiblement beaucoup de fruit.

Partage cet article