Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Solidarité avec la multitude des travailleurs

Saint Benoît nous enseigne dans sa Règle que « pour être vraiment moine, il faut travailler de ses mains ».

Le travail nous permet de servir la communauté, de subvenir à ses besoins mais aussi de venir en aide aux plus démunis qui frappent à notre porte.

En vivant du travail de nos mains, nous manifestons ainsi notre solidarité avec la multitude des travailleurs.

A Soleilmont, le travail qui nous tient particulièrement à cœur est la fabrication des hosties.

Hostie qui deviendra Présence réelle de Jésus, Pain rompu et partagé pour la vie du monde.

Partage cet article