Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Année Samuel à l’abbaye Paix Notre-Dame

Une année pour chercher Dieu et enraciner sa vie en Lui

Pour qui ? Des jeunes femmes de 18 à 35 ans

Où et quand ? au prieuré des Bénédictines La Paix Notre Dame – 72500 FLEE ; du mois d’octobre au mois de juin

Pourquoi ?

 – pour approfondir sa foi chrétienne et sa relation personnelle avec Dieu dans l’oraison, le silence et l’accompagnement spirituel,

 – pour découvrir la vie monastique et la prière liturgique célébrée en chant grégorien,

 – pour lire et méditer la Parole de Dieu,

 – pour partager la vie simple et pauvre de la communauté, dans le service et le don mutuel de la vie fraternelle, en faisant la découverte  d’une autre manière de vivre le temps,

 – pour discerner l’appel de Dieu sur sa vie : mariage, vie consacrée, engagement dans l’Eglise…

Pourquoi « Samuel » ?  La Bible ( 1 Samuel 3, 1-10) nous fait connaître le jeune Samuel : il vit dans le temple, sous la conduite du prêtre Elie,  mais il ne connaît pas encore le Seigneur qui l’appelle. Elie lui apprend le cœur à cœur avec Dieu qui lui parle, et qui veut l’enraciner  dans une relation intime avec lui. « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute ».

Pour des questions, des renseignements complémentaires ou pour vous inscrire :

Prieuré des Bénédictines
La Paix Notre Dame
72500  FLEE
Tel.  02.43.44.14.18
Fax  02.43.79.18.92

Questions pratiques :

Quelques conditions à remplir !
– être majeure
– bénéficier d’une couverture sociale
– accepter les conditions de vie proposées par la communauté
– s’engager à les respecter, pour le temps du stage

Le rythme de vie proposé est celui de la communauté, partagé entre la prière, le travail et  l’étude.
Il peut être adapté aux besoins et aux possibilités de chacune, comme pour les moniales. Des temps de détente sont également prévus.
Il est possible d’envisager des temps de vacances hors du monastère, après les fêtes de Noël et de Pâques.

Accueil en échange de services Les stagiaires ne doivent rien à la communauté, qui prend en charge leur repas, leur donne une chambre, et assure la lessive et les divers besoins matériels, comme pour les membres  de la communauté. En échange les stagiaires participent au travail de la communauté (environ 4 h par jour), mais n’en reçoivent pas de rémunération.

Prise de contact préliminaire Les jeunes intéressées par ce projet viennent auparavant passer quelques jours à l’hôtellerie du monastère, pour faire connaissance mutuellement et préciser le projet. La communauté ne peut accueillir plus de trois jeunes à la fois.

 
 

Partage cet événement