• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Notre-Dame de Venière

Lucie "Chercheur de Dieu" à l'Abbaye de Venière

Témoignages retraite spirituelle à l'Abbaye de Venière" Arrivée à l’abbaye un dimanche après-midi, j’appréhendais un peu… En tant que nouvelle convertie, je ne suis pas toujours très à l’aise lorsque j’arrive dans une communauté religieuse, par peur de ne rien comprendre aux termes employés et à ce qu’il se passe. Ces bénédictines sont pleines de simplicité et très douées en matière d’accueil et d’hospitalité. La retraite n’aurait pas pu mieux se passer. Même si j’étais la seule inscrite, cela ne les a pas empêchées de mobiliser une dizaine de sœurs tout au long de la semaine pour les enseignements, le travail manuel, les promenades,…

Ces religieuses respirent l’Amour du Christ et à travers Lui, la Joie, la Paix, la fraternité et la liberté. Elles ont l’humilité de faire passer Jésus devant dans tout ce qu’elles font et lorsque vous vous confiez à elles, vos défauts ne les intéressent pas et elles ne savent mettre l’accent que sur vos talents ! Les enseignements sur le cœur profond convertiraient beaucoup de tièdes et cela a été un déclic dans mon cœur pour enfin oser me lancer dans la prière d’oraison de retour à la maison. J’aime ce silence et cette intimité avec Dieu, ce cœur à cœur où je me sens inondée d’Amour et je rends ainsi grâce à Dieu de m’avoir envoyée à Venière !
Saint Séraphim de Sarov a dit : « Acquiers la Paix intérieure, et des milliers autour de toi se convertiront. » Le seul risque si vous suivez une retraite dans cette abbaye emplie de cette Paix est de rencontrer Jésus et c’est tout ce que je vous souhaite ! « N’ayez pas peur » a dit Jean-Paul II, allez-y en toute Confiance, le bon Dieu vous y attend… !"

Lucie, 29 ans, Gex (Ain). Retraite "Chercheurs de Dieu" de février.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.