Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

abbaye maumont vie monastique 109   3° dimanche T O. Année C

   Lc. 1,1-4 ; 4, 14-21                                      

Écrire un récit peut être une aventure palpitante, qui maintient dans un élan croissant celui qui l’entreprend. Une certaine frénésie dicte les mots aussi vite que la plume peut les tracer sur le papier. Plus vite parfois. Peu à peu, une œuvre naît, se construit page après page. L’inspiration jaillit, se fait images, couleurs, parfums. Des personnages prennent place dans le décor. Tout est livré à la pensée qui évolue et se transforme.

    Luc est de ces écrivains qui « recueille » et relit des faits et des traits du passé, silhouettant Jésus à travers un récit que nous pouvons, dès son prologue, pressentir composé avec rigueur, finesse et fermeté, comme nous allons bientôt nous en rendre compte. En effet, dès son entrée dans la synagogue de Nazareth, voici Jésus « déroulant le Livre ». Tel est le cadre de la scène. Au centre, le rouleau des Écritures dans les mains de Jésus. Le texte du jour appartient au livre d’Isaïe. Par là, Luc nous conduit au cœur de la Loi. abbaye maumont vie monastique 24

   A Nazareth, en pleine Galilée, la parole d’Isaïe pouvait résonner comme le véritablement accomplissement de l’attente messianique exprimée par le prophète de l’Ancien Testament. Saint Ambroise, le maître de saint Augustin, disait bien : « Qui va au Christ sans les Écritures de l’Ancienne Alliance marche en boitant ». Désormais, plus aucun doute : Jésus réalise, pleinement et définitivement, la présence du Messie tel qu’il se définit lui-même en Is. 61, 1-2. D’une manière tout à fait surprenante, alors qu’ « il roulait le Livre et le rendait au servant », Jésus s’efface derrière une parole jamais entendue jusqu’ici en Israël : « Aujourd’hui est accomplie cette Écriture à vos oreilles ».

   Il faut entendre dans cet « aujourd’hui » les échos directs et réels de l’oracle que Jésus vient de lire dans le Prophète. Le rouleau des Écritures vient de passer des mains à la voix et à la personne même de Jésus. Jésus se fait Livre. Jésus est la Parole du Père, se manifestant comme le Fils proclamé ainsi par le Père lors de son baptême dans le Jourdain par Jean-Baptiste. Réalisons un instant que cette proclamation allume un feu sur la terre, comme Jésus le dira lui-même un jour : « C’est un feu que je suis venu apporter sur la terre et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! »

feu abbaye maumont

 

Le feu de l’amour qui rend à chacun sa dignité et ouvre des chemins de renouveau et de vie.