Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

lever de soleil abbaye de maumont2° dimanche de Carême   Année C

Lc. 9, 28-36                                    

  « Jésus gravit la montagne pour prier ». A l’écart. Non pas un vide, mais un espace de liberté, où il pourra rejoindre son Père.

    Moins par désir de prendre de la hauteur que pour rejoindre en lui un appel intérieur qui est une invitation à une prière plus instante. Sa prière devient transfiguration.

   Toute sa personne le donne à voir, à contempler : « L’aspect de son visage devint autre, et son vêtement d’une blancheur éblouissante. » Saisissement et dévoilement de tout lui-même, comme une irradiation trop longtemps contenue et que plus rien ne retiendra. La rencontre de l’Absolu n’est jamais bavarde. Luc rapporte simplement, au style indirect, le dialogue de Jésus avec Moïse et Elie qui « parlaient de son départ (exode) qui allait s’accomplir à Jérusalem ». La Passion, la défiguration de Jésus est déjà là, en filigrane en cet instant de transfiguration.

  Parce que les mots n’existent pas, et qu’il s’agit moins d’exprimer que d’être envahi par Celui qui dès maintenant se donne. Au cœur d’une expérience que rien ne saurait traduire, le Mystère se découvre en la déchirure de l’instant : « Une nuée survint et les couvrit de son ombre ». Puis une voix, celle du Père : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Voix entendue lors du baptême de Jésus et bafouée par le diable dans l’Évangile de dimanche dernier : « Si tu es Fils de Dieu… »

   Le Fils, saisi tout entier par cette humanité qu’il a fait sienne, entre au plus profond d’elle-même dans le saisissement de Celui qui vient de l’appeler.

  Tout en lui résonne à l’écoute du Père. Impossible désormais de se dire aux hommes sans que celui qui est sa Parole faite chair ne tressaille à cet appel, ne s’illumine de l’intérieur en une transcendance incommunicable, lui qui est pourtant la Lumière née de la Lumière !

 

 

 

  Sur notre chemin de Carême, vivons une expérience d’escalade pour rejoindre nous aussi notre appel intérieur !