Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

bouquet compose abbaye maumont2° dimanche de Carême (Année A)

Mt. 17, 1-9                           

   Un jour resplendissant se lève. Jésus rayonne,  » son visage brillant comme le soleil, ses vêtements blancs comme la lumière », « une nuée lumineuse » enveloppe la montagne. Mise au jour d’une lueur déjà pressentie, mais encore voilée. Réponse à l’appel du psalmiste : « Fais rayonner ta face et nous serons sauvés !  » Ps. Ps. 31,17)

  De quoi être retourné et même tomber à terre comme Pierre, Jacques et Jean, comme Saul plus tard sur le chemin de Damas. Peut-être comme beaucoup d’entre nous.

   Dieu est toujours renversant !!!

   Ce rendez-vous sur la montagne au deuxième dimanche du temps du Carême ne nous surprend donc pas. Il s’inscrit sur le chemin de la rencontre avec Celui que nous ne connaissons pas et qui peu à peu se révèle à nous. Celui que le Père lui-même désigne :  » Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie ! Écoutez-le ! » L’adresse du Père va bien au-delà d’une demande. Elle est son instante prière lancée à travers l’écho de la montagne. Et l’écho en montagne porte loin et se répercute ! lumire arbre abbaye maumont

Nous voici conduits « à l’écart », par Jésus. C’est bien cela le cadeau que nous offre ce « temps favorable » pour prendre de la hauteur, pour quitter ce qui nous retient trop à la terre et choisir de risquer l’aventure d’une montée vers la lumière qu’est le Christ.

  Devenir auditeurs d’une Parole qui donne vie. Découvrons la belle image du prophète Isaïe : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger. Ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. » (Is. 55, 10-11)

  il vient abbaye de maumontDans le « écoutez-le » du Père, se tient la même assurance que dans le message d’Isaïe.

  « Écoute » est le premier mot de la Règle de saint Benoît.

  Tout un programme de vie dans cette invitation à se recevoir de cette parole qui nous engendre comme au premier jour, comme un premier jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *