Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Entre-voir la vie monastique

Pour jeunes femmes de 18 à 35 ans Tu souhaites découvrir une spiritualité ? Tu te poses des questions sur ta vocation ?Tu désires prendre un temps de pause dans ta vie étudiante ou professionnelle ? Entre-voir

Prier de tout son être – prier les psaumes et la liturgie des heures

‘Toi qui habite nos louanges.’ – prier avec les psaumes et la liturgie des heures Avec chacun de nous, Dieu désire avoir une relation personnelle, un dialogue d’amour. Une relation, cela engage tout l’être, pas seulement les pensées, les paroles ou les sentiments. Comment prier avec tout ce que je suis, tout ce que je […]

Prier de tout son être – le corps dans la prière

‘Mon coeur et ma chair crient de joie vers le Dieu vivant.’ – le corps dans la prière Avec chacun de nous, Dieu désire avoir une relation personnelle, un dialogue d’amour. Une relation, cela engage tout l’être, pas seulement les pensées, les paroles ou les sentiments. Comment prier avec tout ce que je suis, tout […]

Réviser ses examens au monastère ND de Bouzy la Forêt

Le monastère offre un cadre paisible et porteur pour réviser ses examens ou concours. Seul ou en petit groupe, vous pouvez profiter d’un climat de silence et de recueillement pour travailler sérieusement et vous détendre par de bonnes balades en forêt. Pendant votre séjour, il vous sera proposé un temps de partage spirituel et la […]

Témoignage de Soeur Hallel-Marie

« Je suis rentrée au monastère et j’ai trouvé le bonheur ! « Sœur Hallel Marie a choisi de tout quitter pour le Christ. Elle consacre sa vie à la prière, au travail et à la vie fraternelle…

Ecoutez ce témoignage de Soeur Hallel Marie, dans l’émission « Halte spirituelle », par RCF.

Une retraite à Jérusalem avec les bénédictines de ND du Calvaire

La Terre Sainte en mode contemplatif

Du 14 au 24 juillet 2019, les Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire proposaient aux jeunes femmes (professionnelles et étudiantes) une expérience unique de découverte de la Terre Sainte. Une moniale de Bouzy-la-Forêt faisait partie de l’équipe d’animation de cette « retraite sur le terrain » basée au monastère du Mont des Oliviers.

Les matinées étaient généralement consacrées à la visite des principaux Lieux Saints, tandis que les après-midis se passaient au monastère. Dans les deux cas, de larges plages étaient réservées à la lecture priante de la Parole de Dieu et la prière personnelle. Chaque journée comprenait aussi des temps communautaires : enseignements sur le thème de la retraite (‘Seigneur, apprends-nous à prier’), vêpres avec les moniales, relecture du soir… Des rencontres avec des résidents du pays (membres de diverses communautés religieuses, amies juive et palestiniennes des sœurs) ont permis aussi de percevoir plus en profondeur le mystère d’Israël.

Vidéo de présentation du monastère de Bouzy par France 3

Une équipe de France 3 Centre-Val de Loire a passé une semaine en immersion chez les bénédictines de Bouzy-la-Forêt dans le Loiret. Pourquoi ces femmes ont elles choisi de tout quitter pour une vie de prière retirée du monde ? Comment s’articule le quotidien des moniales et comment vivent elles en communauté ? Un magazine […]

Le roc de mon coeur

Témoignage de Ellene après sa participation au pèlerinage en Terre Sainte

« Ellene, nous partons à Jérusalem ! »

Lorsque sœur Marie, prieure présidente des Bénédictines de N-D du Calvaire, m’annonce qu’un pèlerinage aura lieu du 15 au 27 juillet 2018, il ne fait aucun doute que je participerai au voyage.

Ce n’est qu’une fois sur place, au monastère du Mont des Oliviers, que je réalise où je suis. Je reconnais les volets bleus, l’église et ses icônes grandioses, le jardin d’Oliviers. Les noms des sœurs me sont familiers, tout comme les lieux que nous sommes amenés à visiter : Jérusalem, Bethléem, Nazareth, le Jourdain, le lac de Tibériade…

Tu es mon amour, Seigneur, Tu es ma joie !

« La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. »  (Pape François – La joie de l’Evangile, § 1)

Je suis rentrée au monastère de Kerbeneat (maison de Benoît) en 1995 et au début de ma vie monastique une sœur âgée de la communauté me demandait à chaque fois que je la rencontrais : « est-ce que vous êtes heureuse ? »

Cette question continue à m’habiter et elle est venue rejoindre la joie du jour de  ma profession monastique, en l’Annonciation 1997. Depuis, chaque jour qu’il m’est donné de vivre, je le reçois comme un cadeau du Seigneur où je fais l’expérience de cette joie immense de lui appartenir pour toujours.

Dans la paix, la joie mais aussi dans les tempêtes et les vents contraires, Marie a été et est le chemin, l’étoile qui me guide jusqu’à son Fils.