Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Discerner l’appel

Nous suivons aussi le grand critère de discernement de saint Benoît (incroyable sagesse qui date de plus de 1500 ans et qui est toujours d’actualité !) : « On examinera si c’est vraiment Dieu qu’il cherche »…

S’engager dans la vie monastique

Nous veillons à mettre en pratique le conseil de Saint Benoît : ne pas accorder facilement l’entrée aux candidats qui se présentent, et les avertir « des choses dures et âpres par lesquelles on va à Dieu » sur le chemin de la vie monastique…

Les moines ne servent à rien

Combien de fois cette interrogation a-t-elle retenti à nos oreilles ? Eh bien, ayons le courage de répondre : ils ne servent à rien…

C’est Lui qui eut le dernier mot

Seul garçon d’une famille de cinq enfants…

mes parents se sont toujours efforcés de me donner une saine éducation chrétienne.
Tout jeune, j’eus la grâce d’assister aux débuts de la communauté traditionnelle à Colmar, grandissant sous son ombre et m’investissant peu à peu comme servant de messe puis dans le scoutisme. Par le service de l’autel, je fus plongé au cœur de la liturgie, cette action divine qui fait descendre un peu de Ciel sur la terre, et j’ai alors ressenti une très vive attirance pour le sacré. Par le scoutisme, j’ai appris le don et le dépassement de soi ainsi que l’esprit d’équipe qui respecte la faiblesse du plus petit et s’appuie sur les plus vaillants dans une ambiance de saine fraternité ;  véritable petite école de vie monastique !