• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel Notre-Dame de Surieu

Epiphanie du Seigneur

carmel de surieu - Epiphanie du SeigneurDimanche 6 janvier - Solennité de l'Épiphanie du Seigneur

Horaires de la Messe et des Offices monastiques en page d'accueil du Carmel de Surieu

Les mages reconnaissent par l'encens qu'il est Dieu,
par l'or qu'il est roi, et par la myrrhe qu'il devra mourir...

Aujourd’hui, les mages, cherchant celui qui brillerait parmi les étoiles, le trouvent vagissant au berceau. Aujourd’hui, les mages considèrent avec une profonde stupeur ce qu’ils voient ici : le ciel sur la terre, la terre dans le ciel, l’homme en Dieu, Dieu dans l’homme ; et celui que le monde entier ne peut contenir, enfermé dans le corps d’un tout-petit !

Aussi les mages adorent-ils aussitôt celui qu’ils ne sauraient scruter, celui qu’ils ne peuvent saisir. Car ils ne voient pas les étoiles, la lune et le soleil briller autant dans le ciel que cette chair étincelle sur la terre : c’est qu’ils voient dans un unique corps, l’union de la divinité et de l’humanité qui se rencontrent. Ils cessent de chercher par la science ce que la science ne peut trouver. Maintenant qu’ils le voient, ils croient ce qu’il est, et sans discuter, en lui offrant leurs dons symboliques, ils reconnaissent par l’encens qu’il est Dieu, par l’or qu’il est roi, et par la myrrhe qu’il devra mourir. Ainsi les païens, qui étaient les derniers, deviennent-ils les premiers : car la foi des mages inaugure alors la croyance que les païens allaient professer.

carmel de surieu - Epiphanie du SeigneurAujourd’hui, le Christ, qui va laver le péché du monde, est entré dans le lit du Jourdain. Jean lui-même atteste qu’il est venu pour cela : "Voici l’Agneau de Dieu, dit-il, voici celui qui enlève le péché du monde". Aujourd’hui, comme le dit le Prophète : "La voix du Seigneur est sur les eaux". Que dit cette voix ? "Celui-ci est mon fils bien-aimé ; en lui j’ai mis tout mon amour". Aujourd’hui "la voix du Seigneur est sur les eaux", car Dieu, le Père, pour attester que l’on doit croire en son Enfant, se tient près de lui pour le certifier, témoin qu’il est son Fils.

Aujourd’hui, l’Esprit Saint vole sur les eaux sous l’aspect d’une colombe. De même qu’une autre colombe avait annoncé à Noé que le déluge du monde se retirait, en voyant cette colombe, on apprendrait ainsi que le naufrage continu du monde allait prendre fin. Cette colombe n’apporta pas, comme celle d’autrefois, un rameau d’olivier, mais elle répandit sur la tête de celui qui était de notre race, toute la richesse d’une onction nouvelle, pour accomplir la prédiction du Prophète : "Dieu, ton Dieu, t’a consacré par l’onction d’une huile d’allégresse, de préférence à tes compagnons" (Pierre Chrysologue, Homélie pour l’Épiphanie).

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.