• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Saint-Pierre

Me centrer sur la prière

solesmes-temoignage-charlesEn août 2014, l'Abbaye de Solesmes m'a offert l'opportunité de vivre une semaine de discernement et de découverte de la vie monastique. J'ai donc vécu 7 jours au rythme régulier des moines bénédictins : prière des offices, sainte messe, repas, travail manuel, récréation, lectio divina, etc... Ce temps privilégié est une occasion rare de s'immiscer dans le quotidien d'un haut lieu de prière comme Solesmes.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Une escale à Solesmes

solesmes-temoignage-jeanÀ Paris, peut-être encore plus qu’ailleurs, les jours se succèdent, la vie file, nous emporte dans son tourbillon. Je voulais, pour un court instant, m’arracher au flux, demander au Seigneur de me faire accoster sur la grève, de faire escale dans un havre de paix. Au hasard d’une navigation internet, Solesmes attira mon œil. La robustesse de ses murs, perchée au-dessus du cours d’eau, la force de la prière qui semblait s’en dégager… je pris ma décision très vite afin de ne plus pouvoir faire machine arrière.

Et c’est ainsi, qu’après un déjeuner dominical je m’en allai vers Solesmes.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Discerner pour grandir

solesmes-temoignage-arnaudEn tant que jeune homme qui vient à peine d'entreprendre son chemin dans la vie adulte, j'ai passé et je passe encore beaucoup de temps à chercher ce que cela veut dire d'être un homme véritable avec tout ce que cela implique.

Bien que ne me destinant point à devenir moine, j'ai trouvé à Solesmes, lors de ma retraite que je renouvellerais volontiers, des hommes d'un amour et d'une sérénité rare à la recherche d'un puissant idéal. Unis par le chant, la foi, une certaine abnégation et une solidarité, une cohésion fraternelle d'exception qui laisse goûter, le temps de quelques jours, ce que pourrait être la paix. Je pense encore souvent à ces frères.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Une vocation, à la recherche de Dieu

solesmes-pere-dionDepuis ma petite enfance, j'ai pensé consacrer ma vie à Dieu, mais comme je ne voyais pas très clair sur la façon de réaliser ce projet, j'ai remis à plus tard la décision à prendre. Ce n'est que vers ma 17e année que je pensais à prendre une décision, et j'étais fort embarrassé. Que choisir ? Clergé séculier ? Missions ? Dominicain ? Jésuite ? Mes parents étaient très favorables à cette orientation religieuse, et ils n'ont jamais fait pression sur moi. Ma mère m'a dit, seulement après mon ordination, qu'à ma naissance elle m'avait offert à Dieu pour que je sois prêtre ; et elle a prié toute sa vie à cette intention. Dieu l'a exaucée et m'a donné sa grâce pour que je puisse réaliser cet appel qui venait de Lui-même.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Chantez au Seigneur un chant nouveau

solesmes-pere-rochon-zIl y a soixante ans, je recevais une grâce d'émerveillement devant la vocation monastique solesmienne, l'essentiel était la louange de Dieu. Comme le rossignol ne se lasse pas de chanter, le moine ne se lasse pas de louer Dieu. L'autre image qui m'a frappée c'est la communauté entrant au chœur en ordre derrière son Père Abbé. La louange est facilitée, amplifiée, durablement forte parce que ce n'est pas le fait d'un individu seul, mais l’œuvre d'un groupe structuré.
J'ai souvent réfléchi sur ce primat de la louange qui correspond à la première demande de la demande du Notre Père : que ton Nom soit sanctifié. Tout, c'est-à-dire toute la vie de l’Église, en découle.
Mais je crois que pour entendre cet appel à la louange, j'avais été sensible à un autre appel : l'appel à la perfection. Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait, et si tu veux être parfait, vends tout ce que tu as … etc. Paroles illustrées par saint François d'Assise et par le chapitre septième de la première Lettre aux Corinthiens : « celui qui se marie fait bien, celui qui ne se marie pas fait mieux ».

Père Paul-Alain Rochon

0
0
0
s2smodern
  • 1
  • 2

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.