• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel de Saint Maur

Maria-Clara - La Volonté de Dieu c'est la vie et la vie en abondance.

Maria Clara terJe m’appelle Maria Clara Mutima. Originaire de l’Angola. J’ai 37 ans. Après mes études universitaires j’ai voyagé dans plus de 10 pays du monde. C’est une expérience qui m’a aidée à connaître d’autres cultures, d’autres langues. J’ai travaillé dans une ONG internationale au service des plus démunis.

Dans l’Eglise j’ai eu beaucoup d’autres engagements qui ont nourri ma foi : je faisais partie du groupe des Jeunes de Saint Vincent de Paul, j’étais catéchiste, choriste, membre d’un groupe charismatique…

Je menais une vie normale comme tous les autres jeunes de ma génération ; j’ai été baignée dans les moyens de communication et j’avais beaucoup d’activités avec mes amies, ma famille. J’étais contente mais je sentais qu’il y avait quelque chose qui manquait en moi. J’étais trop chargée et parfois je manquais de temps pour moi-même, j’étais toujours occupée.

En 2006 j’ai eu une très belle rencontre avec le Pape Benoit XVI à Rome. C’est un évènement qui m’a beaucoup marquée et qui restera inoubliable pour moi. Après, je commençai à me mettre à la recherche de la volonté de Dieu dans ce que je faisais et vivais. Après un long cheminement, un temps de réflexion et de discernement, lors d’une retraite : « Prendre une décision dans la foi » au centre spirituel de Manrèse à Clamart, j’ai senti un grand désir de vivre en Dieu, pour Dieu, de l’aimer par-dessus tout, mais j’ai désiré mettre le Seigneur dans le coup pour savoir si c’était sa volonté. J’avais beaucoup de questions et de tintamarre dans mon cœur, je me suis senti interpellée par cette phrase : « Comme la fiancée fait la joie de son fiancé, tu seras la joie de ton Dieu. » Is, 62.5

Après un temps d’accompagnement spirituel je décidai de faire une expérience de vie religieuse apostolique, mais cela ne m’a pas semblé assez profond. Une sœur m’a proposé de venir expérimenter la vie au Carmel de Saint-Maur. Je ne savais pas que Dieu avait ce plan meilleur pour moi. En arrivant je me suis sentie rapidement à l’aise avec moi-même, avec les autres et avec Dieu. C’est ici , au Carmel, où les sœurs vivent dans la contemplation, dans le silence, le recueillement et l’intériorisation que j’ai découvert le plus de profondeur , de sourire et d’amour. Ici, on découvre chaque jour la présence de Dieu dans la nature et dans les autres.

Il y a un climat de famille qui me rend de plus en plus heureuse et qui fait grandir en moi le désir « d’habiter dans Sa Maison tous les jours de ma vie pour admirer le Seigneur dans sa beauté et m’attacher à son temple ». Il y a 4 mois que je suis au Carmel comme postulante.

En guise de conclusion je dirais aux jeunes de ma génération de ne pas avoir peur de se mettre à la recherche de la volonté du Seigneur car la volonté de Dieu c’est la vie et la vie en abondance !

Union de prière

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.