• Bénédictins
    benoitscholastique

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Saint Joseph de Brou

Témoignage de Sr Maria Goretti

Sr Maria Goretti 3

Je suis à mon Bien-aimé et mon Bien-aimé est à moi (Cant 6, 3)

Je n’ai pas peur de prendre ces paroles de l’épouse du Cantique des Cantiques à mon compte, car je suis sure de l’amour et de la fidélité du Seigneur envers moi. Malgré ma petitesse, je crois (et je l’ai toujours cru) que le Seigneur m’aime, Il s’intéresse à moi !

Même si je n’ai aucun doute sur la réalité de mon appartenance à Jésus, il reste quand même un chemin à parcourir, un espace à conquérir, une conversion à vivre pour que le ‘vieil homme’ soit entièrement détruit en moi et pour que le Christ Jésus prenne toute la place.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignage : Bien comme je suis !

Sr Anne Samuel2J’irai vers Dieu qui est toute ma joie !

Cette devise, je l’ai choisie à cause du thème de la joie et de la dynamique qu’elle contient. Il me semble pouvoir dire aujourd’hui en toute sincérité que je suis heureuse, profondément heureuse d’être comme je suis et je mesure bien tout le poids de mes mots !!! Mots qui pourraient choquer plus d’une personne, surtout dans notre société actuelle, mais qui traduisent pourtant la réalité.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Sr Maguerite Marthe

Sr Marguerite MartheTémoignage de sœur Marguerite-Marthe

J’ai connu la Congrégation en 1953, j’ai écrit et j’ai reçu une réponse : « On vous attend pour une retraite. » Je suis donc venue à Brou, et j’ai été acceptée depuis le 30 septembre 1954.
Je suis toujours là et suis très heureuse. J’ai été envoyé dans d’autres maisons de la Congrégation ; en Normandie, en Champagne et Nans sous Ste. Anne où je suis restée 36 ans. Me voici de nouveau à Brou depuis 4 ans !
Je vous demande une chose que j’ai expérimentée : ne lâchez jamais la prière ; elle vous sauvera.
S. Marguerite Marthe, 82 ans.

0
0
0
s2smodern

Quelques mots sur la sainteté

saintbernardiconepetitLes saints de tous les âges ont tous un air de famille qui ne trompe pas. Martyrs ou mystiques, évêques ou laïques, évangélisateurs ou caritatifs, leur traits reflètent l’unique et inépuisable mystère du Christ; le Christ sur la montagne ou le Christ dans la foule, le Christ qui guérit ou qui enseigne, le Christ tourné vers son Père… Ce sont les traits d’un même visage. Et pourtant, les saints différent étonnamment les uns des autres.

Tous ont cherché (ou recherchent) à connaître la volonté de Dieu et à l’accomplir. Il ne s’agit pas tant de quitter le monde pour adopter un style ou un état de vie, que de trouver sa place dans ce monde, autrement dit sa « vocation » en réponse à l’appel de Dieu.

Quels sont les traits de la sainteté qui répondent aux attentes actuelles de l’Eglise ? Il semble que nous cherchions moins en eux des modèles à imiter ou à suivre que des compagnons de route qui, avec des limites et marqués par leur temps, nous les rendent familiers et crédibles. Souvent ils ont eu à affronter les combats de la foi qui sont les nôtres, les mêmes défis de l’espérance, les mêmes provocations de la charité et y ont apporté une réponse neuve et irréfutable.

Nous sommes chrétiens non seulement pour être plus heureux, mais pour être plus vivants. C’est pour cela que notre Eglise est l’Eglise des saints, non pas des morts mais des vivants.

La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, disait saint Irénée.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.