Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

stbenoitLe 11 juillet, c’est la Saint Benoît.

Bonne fête pour tous les « Benoît » et les « Bénédicte » (y a-t-il des « Benoîte » ?), mais en plus pour tous les Bénédictins et les Bénédictines dans le monde -et c’est un gros bataillon !-

 

Tous ces gens-là se réfèrent à saint Benoît qui a vécu au VIe siècle et qui est toujours bien vivant auprès de Dieu et parmi nous.

Pour résumer un peu, je dirais que St Benoît est un bon prof, un prof comme devraient être tous les profs du point de vue des élèves. D’abord, il a choisi le meilleur sujet « la recherche du bonheur » et il s’est passionné pour ça. Mais en plus, tout en restant chercheur-à-vie, il a trouvé et il a rencontré quelqu’Un qui l’a appelé par son nom et ce quelqu’un n’est rien moins que Dieu lui-même : Dieu Immense et Dieu l’accessible aussi, Dieu qui parle et surtout Dieu qui « me » parle. Alors, Benoît a senti qu’il pouvait transmettre à d’autres le bonheur immense d’aimer Dieu et il a écrit un traité, pas très long mais dense, pour l’offrir à qui aurait les mêmes aspirations que lui : la Règle de St Benoît.

 

Pourquoi est-il bon prof ? Parce qu’il s’engage corps et âme dans ce qu’il enseigne et qu’il nous met dansstbenoitvie le coup très personnellement : « Écoute, ô mon fils, l’invitation du maître, incline l’oreille de ton cœur », oui, un vrai « cœur à cœur »! Et puis, il s’efface complètement devant Dieu, il nous met en contact direct, c’est vraiment génial. Il ne se prend pas pour un saint, il l’est ! Il a des idées classiques, avec une super organisation pour la vie monastique, mais aussi des idées révolutionnaires pour son époque et la nôtre, par exemple : « honorer tous les hommes » ; ce n’est pas dans l’Évangile, mais c’est l’Évangile pour qui veut vivre courageusement sa foi : si ces hommes qui m’entourent ont été voulus, créés par Dieu, alors il y a en eux tous quelque chose que j’honore, Dieu-en-eux, même s’ils ne le savent pas, même s’ils le piétinent et le renient.

Tu veux en savoir plus long ? Achète le petit livre et mange-le ! (cf le livre de l’Apocalypse) C’est un régal !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *