• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire
  • Dominicaines

    Les dominicaines

    Les Sœurs dominicaines soutiennent la prédication des frères par leur prière. Offrant à ceux qui le désirent un lieu de prière et de silence, leurs communautés sont elles-mêmes une prédication.
    Être saint, c’est être la personne que Dieu a créée pour être ce qu’elle est
    Fr. Timothy Radcliffe

Question d'un jeune de 11 ans

eglise 1Les gens normaux comme nous, ont tout ce qu’ils ont envie d’avoir : des maisons, les amis, des parents… tout quoi… Mais vous, les sœurs, je ne comprends pas pourquoi vous vous privez de ce bonheur en quittant tout ?

Nous, les sœurs, un jour dans notre recherche de bonheur, nous avons découvert un trésor supérieur à tous les autres trésors, Jésus Christ, alors pour Lui et rien que pour Lui, nous avons tout quitté. Comme saint Paul, « nous avons accepté de tout perdre pour ce Trésor qui surpasse tous les biens, le Christ ».

Lire la suite

Les vœux religieux : captivité ou liberté ?

solesmes-cloitreL’obéissance ? Aliénation arriérée ! La chasteté ? Fardeau immoral ! La pauvreté ? Dépendance humiliante ! En faire l’objet de vœux ? Contrainte absurde !

Et pourtant… Depuis deux mille ans, des hommes et des femmes sans nombre ont embrassé la vie consacrée et professé les vœux religieux. À la suite du Christ, encore aujourd’hui, ils connaissent la joie d’avoir tout donné pour son Royaume. Or la joie est-elle signe de servitude ? N’est-elle pas plutôt signe d’une parfaite liberté ? Mieux encore, l’Église, reconnaissant dans les vœux un moyen privilégié d’union à Dieu et de sainteté, approuve et consacre cet état de vie. Or

...

Lire la suite

L'amour de la Croix...?

La croix

Pourquoi accepter la Croix...?

C'est l'acceptation, instant par instant, de tout ce que le Seigneur peut envoyer. Acceptation, non pas résignation. Il suffit de regarder le monde autour de nous, la souffrance est partout : violence, terrorisme, épidémies, guerres, catastrophes naturelles...

Et pourtant cela ne doit pas cacher ce qui fait la beauté fondamentale de la vie : amour, réconciliation, partage, solidarité, avancées scientifiques et médicales... On ne trouve jamais la vie, la vraie vie, sans souffrance. De même, on ne trouve jamais Jésus, "le plus beau des enfants des hommes" (cf. Ps.45) sans la Croix. « Quant à moi, je ne veux me vanter que de la Croix de notre Seigneur Jésus Christ ; en effet, par la Croix du Christ le monde est

...

Lire la suite

Comment avez-vous pu renoncer à la maternité ?

Nous sommes femmes et pas à demi !

Comment envisageons nous le fait de renoncer à mettre des enfants au monde ? Et cette fécondité qui est l'épanouissement de tout vie humaine ? faut-il aussi y renoncer ?

Soeur Marie du Christ, Mère Ancelle du Monastère de Thiais qui propose une méditation sur le choix de son nom de religieuse et sur sa vocation profonde.

Lire la suite

Pourquoi le silence ?

solesmes-oraisonLe premier mot de la Règle de Saint Benoît c'est : Écoute. Le moine est celui qui écoute et celui qu'il écoute c'est Dieu. Dieu en effet parle à tous les hommes, sans se lasser. Il s'adresse à chacun dans son cœur, c'est la voix de la conscience, ou encore par la beauté de sa création. Qui n'a jamais admiré un coucher de soleil en été ou, dans le calme de la nuit, un ciel étoilé ? « Les cieux racontent la gloire de Dieu » (Psaume 18) Pour le croyant, Dieu parle aussi par les Écritures, sa Parole révélée dans la Bible et incarnée dans Jésus-Christ, et par la voix de l'Église, la mère qui nous a engendrés par le baptême.

Lire la suite

Pourquoi le Carême ?

Porte ouverte carêmeEn Toi il y a une soif d’infini que la vie, les préoccupations, les soucis étouffent souvent.. Pourtant, cette soif c’est Dieu qui l’a déposée au fond de ton être.

Si tu marches parfois dans la nuit, tu n’es pas seul(e), le Christ te précède et t’accompagne. Le suivre suppose un combat intérieur des choix à faire, des décisions à prendre, mais Il ne se lasse pas de «faire route» avec Toi.

Le Carême t’invite à une transformation pour «ouvrir la porte de ton  cœur» à Dieu et aux autres, et donner sens à tout ce que tu vis.

Alors la Joie et l’Espérance illumineront ta route.

Lire la suite

Une grande aventure...

moinette-en-marcheRester toute sa vie au même endroit, est-ce que ce n'est pas terriblement ennuyeux !

Le jour de notre profession monastique, nous faisons une promesse de stabilité. Il s'agit d'une promesse propre à la Règle de saint Benoît. Nous nous engageons à rester toute notre vie dans cette communauté et dans ce lieu. En faisant ce vœu qui engage toute notre vie, nous commençons un grand voyage !

Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.