• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire
  • Dominicaines

    Les dominicaines

    Les Sœurs dominicaines soutiennent la prédication des frères par leur prière. Offrant à ceux qui le désirent un lieu de prière et de silence, leurs communautés sont elles-mêmes une prédication.
    Être saint, c’est être la personne que Dieu a créée pour être ce qu’elle est
    Fr. Timothy Radcliffe

Questions/Réponses "Communauté"

Avez-vous un chef, une sorte de patron ?

casquettesOui, nous avons « un chef », une sorte de « patron » qu'on nomme « prieure » qui vient du mot « première », en l’occurrence ici, la première au service de la communauté, en vue de sa bonne marche. La prieure est élue par les sœurs engagées définitivement dans la communauté, pour 3 ans, renouvelable une fois de suite et cela en présence de l’Évêque du lieu, comme garant du bon déroulement de ces élections.

Lire la suite

La miséricorde, quel appel pour moi ?

carmel de surieu - La miséricorde, quel appel pour moi ?carmel de surieu - La miséricorde, quel appel pour moi ?Cherches-tu un chemin de miséricorde ?

La miséricorde est d'abord un don de Dieu à accueillir dans chacune de nos vies avec reconnaissance car Dieu est toujours prêt à pardonner. Mais la miséricorde est aussi à partager avec ceux qui nous sont proches comme avec des frères plus lointains.

Demander à Dieu un

...

Lire la suite

Le service fraternel

Sœur Michaël témoigne de l'importance du service dans la vie monastique. C'est un lieu où l'on donne et où l'on reçoit.

Lire la suite

Pardon et Miséricorde...

fauteuils2Pardon et Miséricorde...

En français courant, ces deux termes sont parfois synonymes mais cette identification, quoique valable, risque de nous faire passer à côté d'une richesse contenue dans chacun de ces deux mots.

Pardon...
Le pardon c'est la remise de dette. Dans ce mot il y a le mot « don » et le mot « par » ce qui fait ranger le pardon dans le « casier » de la « grâce », de quelque chose qui est gratuit ; et en même temps, de quelque chose qui vient d'ailleurs dont je ne suis ni maître ni fabricateur. « Notre Père, pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont offensés. »

Le préfixe « par » qui est contenu dans le pardon laisse entendre un pas à faire,

...

Lire la suite

La vie communautaire au Carmel de Saint-Maur (Jura)

carmel saint-maur communauté eucharistiePourquoi portez-vous toutes le même habit ?

L’habit est signe de notre consécration, de la communion communautaire et de notre appartenance à l’Ordre du Carmel. Avant, j’aimais être bien habillée. Après avoir porté l’habit, j’ai réalisé que le fait de ne plus me préoccuper autant de mon apparence est une libération.

 

Lire la suite

La vie fraternelle

communaute des bénédictines de VenièreEst-il facile de vivre ensemble ? Est-ce que vous vous disputez quelquefois ?

Nous sommes une quarantaine de Sœurs de tous âges, de toute origine sociale, de diverses cultures, qui vivons ensemble 24h sur 24. Les heurts sont inévitables ! C’est plutôt signe de bonne santé ! Nous ne sommes pas toutes coulées dans un même moule !Nous avons chacune notre personnalité, notre sensibilité, notre manière de voir, de comprendre les situations. La vie fraternelle est un chemin qui se construit jour après jour qui nous oblige à changer, à modifier nos façons de voir, non forcément pour les abandonner mais pour devenir capable d’accueillir notre Sœur dans sa différence, de la

...

Lire la suite

Relations entre frères

Est-ce qu'il y a des relations entre les Frères ?

" - Malgré le silence apparent, on communique beaucoup parcequ'on vit ensemble, on travaille ensemble, on réfléchit ensemble sur des sujets spirituels.

Dans les lieux communs, on ne parle pas pour favoriser cette vie de silence mais il y a quand même une communication du fait de la vie commune. La parole intervient dans les problèmes de travail ou dans l'accompagnement spirituel..."

Lire la suite

La vie en communauté ?

Ce n’est pas du tout…
un groupe de bonnes amies qui a décidé de vivre ensemble

Mais c’est bien plutôt…
des femmes qui ont répondu chacune personnellement à un appel du Seigneur et qui se reçoivent les unes des autres de Lui pour apprendre à vivre en sœurs.

Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.