Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2 papillons abbaye de maumont5° dimanche de Pâques

Jn. 14,1-12                                                                            

Voici un homme, « Voici l’Homme ! » qui propose autre chose qu’une idéologie, autre chose qu’un système ou une doctrine bien huilée, fade, insipide. Il est venu et il vient toujours offrir un surgissement de vie, là où on ne l’attendait pas, là où on ne l’attendait plus. Que dit-il ? « Je suis le Chemin et la Vérité et la Vie.» Tout un pan de notre désir profond s’en trouve comblé.

   La communion si intime, si vraie, si ultime qu’il partage avec le Père s’ouvre à plus vaste qu’elle-même.

     Table ouverte pour qui veut s’y tenir, présent par tout son être en une attente certaine. Rendez-vous de l’Amour qui n’a de cesse de se donner en abondance. Cet homme vient nous sortir de nos abris et nous assumer jusque dans nos contradictions. Le seul qui nous espère vraiment ! Le Christ n’est pas le chemin menant à la vérité et à la vie. Mais en tant que chemin, il est la vérité et la vie. Il s’identifie à ce chemin proposé à ses disciples. Décidément, Jésus se révèle de plus en plus comme « l’homme qui marche » (Christian Bobin), mais plus encore, comme « le chemin » qui éclaire les choix de l’homme souvent en errance, loin de lui-même, des autres et de Dieu.bec de perroquet abbaye maumont

   Or, Jésus lui tend la main et le rassure : tu n’es pas si loin de ce que tu cherches, parfois à perdre haleine. Je connais tes souffrances, tes attentes, tes détours, tes déserts. Je suis le chemin sur lequel tu marches sans le savoir et je viens à ta rencontre. Je suis ton ‘je t’aime’ et je sème sous tes pas des étoiles d’éternité. 

   Écoutons la belle méditation de sœur Anne Lécu, Dominicaine, sur cette page d’Évangile :

  « Les demeures sont nombreuses, car le Père fait du sur-mesure. Le nom commun, offert à tous, c’est « près de moi ». Si la place c’est « près de moi », le chemin, c’est de faire place au Christ qui, lui, fait tout le trajet jusqu’à nous. Le chemin, c’est qu’il frappe à notre porte et qu’il suffit de lui ouvrir. Le chemin d’exil, lui, il l’a emprunté. C’est lui l’étranger que l’on ne reconnaît pas. Lui l’étranger qui va en Samarie chercher la Samaritaine et les Samaritains, au Temple, chercher les Pharisiens, au bord de l’eau, chercher les pécheurs, à Béthanie chercher Marthe et Marie et Lazare ; sur les chemins chercher ici un aveugle de naissance, là un homme paralysé au bord d’une piscine ».

  VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100 Pour les emmener, un par un, « près de lui ».

   C’est notre place de toute éternité. Elle ne nous sera pas enlevée !

   Voilà au moins une assurance vie qui nous est octroyée dès maintenant !

   Vite, souscrivons !!!

 
What do you want to do ?

  New mail

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *