Et si c'était moi ?

Une femme regardée, jugée, condamnée.                            

Et si c'était moi, cette femme ?

Et si c'était moi, ce pharisien qui juge ?

En cette marche vers la vie qu'est le Carême,

nous suivons Jésus qui se dirige vers Jérusalem.

Pris avec lui dans l'engrenage du mal et de la violence

nous sentons bien, tout à la fois, notre complicité

et notre désir d'en sortir, de faire du neuf, en nous et autour de nous.

 

           Face à nous qui sommes coupables et tous pris en "flagrant délit"

      Un regard

      qui pardonne

      et qui relance dans la vie :

     Va et désormais ne pèche plus !

           La sainteté n'est rien d'autre que ce regard posé sur toi et qui espère tout de toi  

 

Seigneur Jésus, suscite en moi le désir de vivre sous ton regard pour qu'à mon tour, je puisse m'espérer et espérer tous ceux qui font route avec moi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.