• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Femme qui achève ton exode sous le soleil de l'été !

jmclibrededroit0084   ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE
   Ap. 12,1-6.10

   C’est bien ce texte du livre de l’Apocalypse, dernier livre de la Bible à relier au livre de la Genèse qui l’ouvre, qui peut nous servir de guide pour bien célébrer cette grande Fête de l’Assomption.

   Fête mariale bien sûr, comme nous le rappelle l’évangile de ce jour, sans nous faire oublier que, tout au long des siècles, la figure de la Femme de l’Apocalypse a véhiculé des orientations diverses qu’il ne faudrait pas limiter à un seul aspect.

   Ce serait se tromper sur le rôle éminent de Marie dans l’Église et notre foi en souffrirait.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Sers, en laissant le terrain libre pour que Dieu agisse !

jmclibrededroit0154   19° dimanche T.O. C

   Lc. 12,32-48

   Quel souffle extraordinaire dans ces versets ! Jésus est rempli d’un feu qu’il désire tant allumer dans le cœur de tous ses disciples !

   Qui pourrait rester insensible à ses appels ? Qui pourrait dire que l’Évangile est dépassé, qu’il ne propose rien de nouveau, qu’il est lettre morte ? La mission irradie et brûle Jésus, de la tête aux pieds.Ne nous laisserons-nous atteindre par quelque étincelle de son incandescence ? Voici une invitation à nous laisser saisir par l’impact de la Parole, par l’éclair qui nous déplace. « Là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur ».

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Nous sommes peut-être à l'heure du choix !

jmclibrededroit0082  18° dimanche T.O. C

  Lc.12, 13-21

  A l’heure du transhumanisme qui peut aller jusqu’à faire rêver d’une immortalité possible, comment entendre la parole de Jésus ? A-t’elle encore une place dans notre réflexion sur la vie ? Comment la lisons-nous ? Pouvons-nous même lui accorder un instant d’attention ? En tant que chrétiens, ne sommes-nous pas concernés par le dialogue entre les avancées de la science et la théologie qui prend sa source dans la Parole de Dieu ?

  « L’humain augmenté » serait davantage lui-même par des années supplémentaires qui lui permettraient d’accumuler des richesses en plus grande abondance. Nous sommes peut-être à l’heure du choix pour nous et pour les générations futures !

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Dans le désert de ta prière, Dieu creuse son puits !

desert sahara abbaye maumont17° dimanche T.O. C

Lc. 11,1-13

Dis-moi quelle est ta prière, je te dirai quel est ton Dieu ! C’est peut-être cette question qui brûle le cœur des disciples de Jésus quand ceux-ci lui demandent de leur « apprendre à prier ». Les rabbins ne manquaient pas chez les pharisiens pour répondre à cette question quand nous savons quelle importance revêt la prière privée et à la synagogue pour le peuple juif. Le texte précise d’ailleurs que Jean-Baptiste apprenait à prier à ses propres disciples. Ce qui nous permet déjà de déduire que la prière est d’abord le fruit d’une transmission orale qui rassemble les croyants d’une même religion.

   Vous me direz peut-être que la prière est une relation personnelle avec Dieu, que l’on peut se passer de mots. Certes, mais la prière exprime une foi.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

La transfiguration du service : du tiraillement à l'unification !

jmclibrededroit0160  16° dimanche T.O.

  Lc. 10,38-42

  Voici une scène courte, vite lue, au premier abord. Connue aussi, mais qui mérite encore toute notre attention. Son environnement immédiat est constitué par la parabole du « Bon Samaritain », d’une part et par la prière du « Notre Père » d’autre part, c’est-à-dire par les deux pôles de la vie chrétienne : l’amour/service du prochain, et l’écoute de la Parole. Au v.38, Marthe « accueille » Jésus dans « sa maison ». Le verbe employé ici implique l’hospitalité dans toute sa générosité. C’est la même racine verbale que l’on trouve à propos de Jésus qui « accueille » les foules en Lc.9, 11, juste avant de les rassasier par le miracle sur les pains. Cette mention de l’accueil est donc très positive sous la plume de Luc : Marthe est l’hôte de Jésus et Jésus est son hôte !

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.