• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

BAPTÊME DU SEIGNEUR : l'espace JÉSUS dilate le nôtre !

eau0 abbaye maumont   BAPTÊME DU SEIGNEUR

   Mc. 1,7-11

  « En ce temps-là, Jean le Baptiste ». « En ces jours-là, Jésus ». Ce temps, ces jours désignent Dieu manifestant sa présence au cœur de notre humanité, pour toujours. La Bible emploie ces expressions pour signifier que Dieu sauve, à chaque instant de l’histoire. Dieu signe ainsi tous les temps, tous les jours, chaque matin, chaque nuit de son empreinte. Le salut entre dans le temps des hommes avec « Jésus » nommé ici, « Jésus vint de Nazareth de Galilée ». Rien de plus concret, de plus repérable. Le récit décrit, rapporte, sans plus, comme ce sera le cas dans tout l’évangile de Marc. Mais chaque mot compte, ne nécessitant pas de développement, tant il est clair que le lecteur est sollicité sans cesse pour décrypter sa densité biblique.

  Ici, le nom « Jésus » déchire le tissu du texte : « Dieu sauve » s’inscrit en droit fil de Josué, le successeur de Moïse qui traversa en premier, avec le peuple, le Jourdain pour prendre possession de la Terre de la Promesse. Or, nous sommes aujourd’hui au bord du Jourdain où Jean-Baptiste convoque le peuple.

    Autrement dit, nous sommes à la frontière et à la porte d’entrée de la terre bénie de Dieu. Cette terre bénie de Dieu, ne serait-elle pas Jésus lui-même ? Et Nazareth, lieu presque inconnu, petite bourgade, ne pourrait-elle pas devenir un haut-lieu de la Révélation, de l’Épiphanie de la présence de Dieu ? Dieu ne choisit-il pas souvent ce qui est caché, ce dont on ne parle pas, pour parler au cœur de l’homme ?bourgeon abbaye de maumont

   La mention « de Galilée » n’est pas fortuite. La Galilée reçoit un accent particulier, associé à l’origine de Jésus. Pourtant, la Galilée est liée avec ce qui est païen, et se trouve chargée par là à ce qui est de moindre valeur, voire méprisable. Par ailleurs elle porte aussi en elle l’ouverture à l’universel en raison de la percée messianique en Jésus. Marc souligne ainsi que Jésus vient de ce qui est en marge et est destiné à ceux qui se trouvent en marge.

  Peut-être Jésus écrit-il le Salut dans les marges de nos vies, alors que nous souhaiterions qu’il le fasse en belle-page !!! Regardons nos marges de temps en temps ! C’est là que Jésus glisse son message. Le lieu étant ainsi signifié, « Jésus fut baptisé par Jean ».

  eau abbaye maumontImmersion, plongée…porteuse d’une force symbolique. Ce geste complet où toute la personne retourne dans l’élément d’où elle sortit un jour, suggère à la fois le processus d’une mort anticipée et celui d’une naissance nouvelle.

  C’est dans la kénose, dans la descente au plus bas, que Jésus se fait solidaire de tous ceux qui ont été plongés avant lui et ont confessé leur péché et devient leur Sauveur. Il règle ainsi une première fois le compte avec cette réalité du péché. « Et aussitôt ». Cette caractéristique de l’écriture de Marc n’indique pas seulement que tout s’enchaîne très vite. Par ce moyen littéraire dont il use tout au long de la rédaction de son évangile, il met en relief le côté bouleversant de l’événement Jésus.

  « En remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit Saint descendre sur lui ». Jésus remonte, l’Esprit Saint descend. Attraction ? Rencontre toute gratuite ? Tout mouvement vertical a à voir avec la dimension religieuse de l’existence. 

Les cieux « se déchirent » au moment où commence la vie publique de Jésus comme au moment où il la terminera (Mc. 15, 38) quand « le rideau du Temple se déchira de haut en bas ».

  Merveilleuse inclusion qui dit tout de Jésus et ouvre notre méditation. Mais il manque le sommet de l’expérience personnelle que Jésus est en train de faire : la « voix » du Père, de son Père. Déjà un envoi en mission qui révèle tout de Jésus.

eau9 abbaye maumont 

Peut-être puis-je relire mon propre baptême à la lumière de ce récit de Marc.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.