• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Créer des liens : un vaste projet qui peut changer le monde !

                                  23° dimanche T.O. A

   Mt. 18,15-20

   Créer des liens : une urgence.

  Échanger, faire circuler une parole qui construise autant celui qui la prononce que celui qui l’écoute, s’enrichir mutuellement, bref, se mobiliser pour que la vie soit accueil, dépassement des frontières.

  Ouverture de moi vers… .Seuil à découvert, livré à qui frappe à la porte.

   Que chacun puisse trouver un chez-soi chez moi. Lui laisser un passage, lui offrir une demeure.

   Acquiescer à la venue d’un autre que moi et qui pourtant me ressemble tellement, tant nous sommes tous issus de la même pâte humaine. Si déconcertant, cependant, qu’il met à nu en moi des failles que sa présence peut guérir. Pas d’authentique rencontre sans trace d’une vérité capable de faire naître une lumière                               . Après un désaccord, la parole est nécessaire, dispersant les ombres qui risqueraient de devenir ténèbres et nuit sans retour au jour.

   S’enfermer, se murer dans un silence assourdissant est profondément destructeur. Personne ne peut choisir ce chemin de mort pour soi et pour autrui. D’où la nécessité de se compléter les uns les autres pour notre croissance à tous.

La richesse de l’altérité n’apparaît pas d’emblée. Un apprentissage est indispensable qui peut prendre beaucoup de temps, mettre à mal notre patience. Mais quelle expérience ! Quelle maturité peut naître ! Quel magnifique tableau d’humanité sur la toile du peintre qui joue des couleurs de sa palette !

  Car s’il y a un bonheur de la différence à découvrir, il y a aussi les aspérités de nos singularités à accueillir.

  Que soient « liées » nos espérances de rencontre en une gerbe de reconnaissance ! Que soient « déliées » nos peurs de l’autre en semant et cultivant des graines de confiance ! Jésus invite ses disciples à ne pas demeurer solitaires, mais à devenir solidaires pour le suivre. Unis dans la prière, même « deux ou trois », nous devenons le cénacle de sa Présence.

                                Toute assemblée liturgique, et la toute première, la célébration eucharistique, est véritablement Présence réelle du Christ.

  Lorsque je reçois le Sacrement de Réconciliation, c’est avec le Christ et avec mes frères que je renouvelle l’Alliance.

   Personne n’est installé à son compte dans l’Église ! Se rassembler en frères porte les germes d’une humanité renouvelée que nous désirons tous. Personne ne peut penser qu’il n’a pas toute sa personne à mettre au commun pour faire aboutir ce projet !

  Il y a urgence ! Et le champ d’action est immense !

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.