• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Oser l'espérance ! Soigner la vie !

chemin en herbes abbaye maumont   20° dimanche T.O. A

   Mt. 15, 21-28

   Être vivant, juste vivant !

  A chaque pas j’ouvre un chemin dans les herbes hautes du vaste espace, là, devant moi, à perte de vue. Je deviens le chemin de ma vie ! Juste vivant à ce qui est, à ce qui vient, à ce qui s’en va. Dedans, dehors, proche, lointain.

  La vie, telle qu’elle est, sans fard, sans cesse remise sur le métier, tissée, ouvragée. La vie insaisissable, obscure, mêlée, vaste. Sans rempart, imprévisible et profonde, la vie douce, la vie dure tout ensemble.

   La vie que je connais si bien….et si mal !

   herbes8 abbaye maumontLa vie fondant les couleurs sur sa palette invisible ! Vie haute en couleurs, en chants et en pleurs ! L’aimer, voilà mon lot. L’accueillir dans mon silence, et la servir au fil du temps. Elle est mon enseignant, ma compagne. La soigner me revient. Grand rayonnement de ce trésor si précieux, aussi ample que le monde, celui de chacun et celui des autres.

  Rien n’arrête la vie.

   lac abbaye maumont Elle circule, comme un fleuve. Partout où elle apparaît, elle est la plus forte. Son intensité n’a de cesse de se propager. Je peux penser qu’elle m’échappe, souvent loin de moi. Je suis en elle, elle est en moi.

  N’est-ce pas ce qui anime si impétueusement cette femme cananéenne de l’Évangile ?

  En pleine contrée païenne, cette mère, habitée par le souci que sa fille soit sauvée, pénétrée, à la vue de Jésus, d’une prière de supplication, se prosterne et crie sa souffrance : que la vie revienne en son enfant aux prises avec la mort !soleil hiver abbaye maumont

   Prier à la manière de cette femme désemparée, c’est peut-être d’abord renoncer à ce que mon cœur possède pour le rendre à l’amour, s’en remettre à une compassion aimante pour donner une chance à la vie.

 goutelettes abbaye maumont

  Que la foi de cette amie d’un jour m’aide à dépasser mes appréhensions, tout ce que je suis tenté de reprocher à Dieu, chaque fois que je le pense absent, alors que c’est moi qui ne suis pas là pour l’accueillir !

  Personne ne sait vraiment prier, sauf celui ou celle qui, à son insu peut-être, lance un simple appel au-delà de soi, fort d’une espérance que seul l’amour de la vie lui donne l’audace d’oser.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.