Le don du moment présent est-il précieux pour moi ?

belle eau abbaye maumont   16° dimanche T.O. A

   Mt. 13,24-43

   La vie est un grand livre, aux pages immenses, infinies, s’augmentant chaque jour de beautés, de questions, de découvertes que "l’aujourd’hui" de chacun écrit en lettres de couleurs.

   Quels seront les traits que je désire garder et graver sur cette page encore vierge, avant de quitter ce jour et de m’abandonner à la nuit ? Souvent ce sera simplement un point minuscule qui m’a conduit vers quelque réalité plus grande que je ne pensais.

   Ce qui éblouit, aveugle. Ce qui est trop voyant voile le regard.

    Ce qui est invisible est immense, tellement caché que je ne veux même pas m’arrêter pour le chercher, le scruter, y prêter attention. Je passerais alors à côté de ce qui pourtant grandit sans bruit ! Je passerais à côté de l’essentiel ! N’y-t-il pas de quoi être étonné que tout, dans la nature, commence si petitement : un gland pour un chêne, une petite graine pour un ricin qui peut devenir très haut…. ! Rien de ce qui à nos yeux est infime n’est en réalité négligeable. brouillard2 abbaye maumont

   Il en est de même du Royaume de Dieu. Ses débuts passent inaperçus, c’est bien vrai. Je ne dois pas m’en inquiéter. Jésus ne s’en offusque pas. Il multiplie même les petites paraboles pour orienter ma méditation vers les débuts bien modestes du Royaume de Dieu et sur son développement surprenant. Il s’agit pour moi de bien situer la croissance du Royaume dont parle l’Évangile comme un labeur de transformation qui ne se fait pas en un jour.

   Il connaît même les vicissitudes de l’Ennemi qui se mêle subrepticement au meilleur grain pour en saper le développement.

blés fleurs abbaye maumont   Mais il n’arrivera pas à ses fins.

  La tentation peut surgir à tout moment de vouloir supprimer au plus vite ce qui détruit le monde, l’humanité, de condamner et d’exclure.

   Jésus calme le jeu : « Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson ».

  La récolte seule permet le vrai discernement.

   Le Royaume de Dieu est déjà partout présent mais n’est réalisé pleinement nulle part. Il est présent en puissance. Nous découvrons par la sagesse des paroles de Jésus l’inévitable ambiguïté de toute la création tant qu’elle est en progression vers le Royaume. Ceci signifie que le bien, le pur, le vrai n’existent pas dans le monde à l’état apparent.

   Nous voici invités à refuser de porter un jugement trop abrupt et définitif.

  coquelicots8 abbaye maumont

Il ne nous appartient pas de faire le tri. Dieu le fera bien mieux que nous. Nous pouvons lui faire confiance ! Prenons de la graine !

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.