• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Mendiants, à genoux, là, simplement ....

jmclibrededroit0043   30° dimanche T.O. C

   Lc. 18, 9-14

   Une parabole, une mise en situation bien concrète. Luc choisit souvent des personnages qui vont par deux. Au chapitre 15, nous l’avons déjà rencontré : « Un homme avait deux fils ». Ici : « deux hommes montèrent au Temple pour prier ». Ce qui guide Jésus n’est pas la comparaison, encore moins l’opposition entre deux types de comportement qui sembleraient pourtant aller dans ce sens. S’il en était ainsi, Jésus nous ferait la morale. Ce n’est pas son but.

   Le thème de la prière déjà présent dans la page d’Évangile de la semaine dernière, revient aujourd’hui. Nous savons que chez Luc, la prière tient une grande place, y compris dans la vie de Jésus. Si la veuve était une incitation à persévérer dans une attitude priante sans se décourager, les deux hommes au Temple ouvrent la question :

   Comment me présenter en présence de Dieu ?

    jmclibrededroit0125Effectivement nous voici aujourd’hui au Temple, haut lieu de la prière juive. Jésus en chassera les vendeurs qui font du commerce exagéré avec les offrandes que les fidèles offrent à Dieu. C’est à une autre sorte de commerce que nous assistons aujourd’hui. Dieu ne s’achète pas avec de belles paroles, surtout si elles ne sont que pour mettre en avant la valeur de ses mérites et de ses bonnes actions. Même mon assiduité à pratiquer la Loi ne peut me faire valoir en aucune façon. On n’est jamais en règle avec Dieu.

  L'humilité seule ouvre l’accès à Dieu.

  Un moine commentait ainsi la fin du long chapitre sur l’humilité de la Règle de saint Benoît : « Sois simplement ce que tu es, pénétré jusqu’aux os de ta dépendance de créature. Ainsi, ne te confiant plus en toi-même, tu révéleras, à ton insu, le bonheur secret d’être un fils qui court, libre, vers son Père ».

  Ne serait-ce pas la meilleure manière de se tenir devant Dieu ? Les Psaumes, dans l’Ancien Testament, nous enseignent la vraie prière, celle qui n’est que regard vers Dieu, cri vers lui : « Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme » (Ps. 25). Loin d’être un miroir de soi, la prière est un face-à-face avec Dieu, une intimité qui écoute, une attente qui se tait pour mieux entendre son cœur battre du fond de son humanité « Un pauvre crie, Dieu l’entend » (refrain du Ps.33).

  Notre prière sera toujours une pauvre prière de pauvre. Réjouissons-nous : Dieu l’entend !troncs abbaye maumont

  La prière nous donne lieu d’être.

  Mendiants à genoux, là, simplement, pour habiter et bâtir le temps de notre aujourd’hui en prière qui transfigure le chemin.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.