• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Appelés à être disciples audacieux, inventifs, créatifs, passionnés !..

jmclibrededroit1004   25° dimanche T.O.   C

  Lc.16, 1-13                                 

  Avec un peu d’humour, le pape François aime à rappeler : « Nul n’a été baptisé prêtre ou évêque. Nous avons été baptisés laïcs ».

  Jésus dans cette page d’Évangile s’adresse à ses disciples, c’est-à-dire à ceux qui essaient de le suivre, d’écouter son enseignement qui éclaire leurs choix. Oui, on ne naît pas chrétien, on le devient.

   Alors qu’est-ce que Jésus attend de ses disciples ?

   Nous sommes, comme l’a souligné le Concile Vatican II, le Peuple de Dieu, dont l’identité est la dignité et la liberté des enfants de Dieu dans les cœurs desquels habite l’Esprit Saint comme dans un Temple. C’est par cet Esprit Saint que nous devenons capables d’être des disciples audacieux, inventifs, créatifs, passionnés… Mettons nous donc d’abord à l’écoute de l’Esprit-Saint pour discerner la part de nous-mêmes que nous pouvons consacrer à Dieu. Car, notre baptême fait de chacun de nous des consacrés.

  jmclibrededroit1000Le grand projet pour le monde, pour l’Église, aucun de nous ne le possède. Dieu seul sait nous conduire et nous appeler à y participer avec lui. L’Évangile de ce dimanche nous met un exemple sous les yeux. Soyons fidèles, dans les petites choses de la vie quotidienne pour qu’advienne une vie plus paisible, une fraternité plus vivante, et Dieu saura nous en confier de plus grandes que nous ne choisissons pas mais que sa Présence suscite en nous.

  Pas de calcul dans notre réponse, mais un don de soi que la vie baptismale rend possible. Ni calculateur, ni tiède, le disciple est tout entier tourné vers la croissance de la Bonne Nouvelle, là où il est appelé à la semer, tout simplement. En notre XXI° siècle, certains se posent la question : la peur ou la foi ? Est-ce pour les opposer ? Est-ce pour se situer eux-mêmes dans un contexte qui demande d’approfondir ce à quoi nous croyons ?

   christ illumine abbaye de maumontRemettre le Christ au centre de notre vie c’est aussi nous remettre au centre de la vie du Christ qui nous appelle « ses disciples ».

  Il n’y a pas de petites ou de grandes tâches dans l’Église. Sommes-nous assez persuadés, en tant que chrétiens, que chacune, chacun est « prêtre, prophète et roi » ?

  Savons-nous assez que l’Eucharistie n’est pas un moment de notre journée ou de notre semaine mais qu’elle englobe toute notre vie ?

  C’est bien la grande chose que le Seigneur nous confie, la plus grande de toutes. « Faites ceci en mémoire de moi » s’adresse à tous pour dynamiser nos engagements et leur donner pleinement leur sens.

  Combien de témoignages pourrions-nous citer qui attestent que la vie d’une mère de famille, d’un médecin, d’une infirmière, d’un éducateur ou encore d’une personne âgée répond silencieusement, mais avec quel impact, à cette demande de Jésus !

  Fécondité pour la vie du monde.

  Que ce soit la grande affaire de notre vie et nous y puiserons bonheur et paix, signes du Royaume déjà là.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.