Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un choix éclairé par la Parole de Dieu

Comment avez-vous su que vous aviez fait le bon choix ?

Quand le choix a été fait, le premier signe a été une grande paix et une joie profonde. Ces signes, je les ai reçus lors d’un week-end, mon premier vrai séjour en communauté !
Les signes qui ont suivis me sont venus par la Parole de Dieu, lue, entendue, méditée.

D’abord, ce fut une confirmation de l’appel du Seigneur : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. » Sur le coup, rien d’extraordinaire, mais après, une question m’a habitée : « Et si je mettais mon prénom à la place de celui de Samuel ? »
Quelques mois plus tard, après mon entrée, dans ce temps que l’on appelle le postulat, en méditant le Psaume 83, le verset 4 m’arrête : « L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison, et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée : tes autels, Seigneur de l’univers, mon Roi et mon Dieu ! ». Pour moi, à ce moment-là, « tes autels » seront le monastère.

Un autre jour, c’est le verset du Psaume 15 : « Seigneur, mon partage et ma coupe, de toi dépend mon sort. » Dorénavant, Seigneur, c’est toi qui conduis ma vie.

Cette paix et cette joie m’habitent toujours après presque vingt ans au monastère. Et si parfois il y a des soucis, des doutes, des peines, je sais qu’elles sont bien ancrées au fond de mon coeur.

Soeur Anne

Partage cet article