Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

carmel de surieu - La Transfiguration du SeigneurSamedi 6 août – Fête de la Transfiguration

Horaires de la Messe et des Offices monastiques en page d’accueil du Carmel de Surieu (horaires de semaine)

Ce visage, c’est donc la face du Seigneur
qui a resplendi sur la montagne comme un soleil

Quoi d’étonnant si le visage de Jésus devint comme le soleil, puisqu’il est lui-même un Soleil ? Quoi d’étonnant si la face du Soleil devient comme le soleil ? C’était un Soleil, mais caché sous un nuage, et maintenant, le nuage éloigné, il brille pour un court moment.

Cette « lumière qui éclaire tous les hommes », habituellement voilée par le nuage de la chair, a brillé aujourd’hui ; glorifiant aujourd’hui la chair elle-même, elle l’a montrée, déifiée, aux apôtres, et par eux, au monde. Toi de même, Cité bienheureuse, tu jouiras pour toujours de cette contemplation du soleil, quand « descendant du ciel, ornée par Dieu, tu seras parée comme une épouse pour son Époux ».

Ce Soleil ne se couchera plus pour toi, demeurant toujours le même, il t’assurera la sérénité d’un éternel matin. Ce Soleil ne sera plus caché par des nuages, mais brillant sans cesse, il te réjouira sans trêve de sa lumière. Ce Soleil n’éblouira plus tes yeux, mais te donnant force pour le voir, il te charmera de sa lumière divine. Il n’aura nulle éclipse, car la douleur ne te cachera plus son éclat. Désormais, « il n’y aura ni mort, ni deuil, ni souffrance, ni cris », pour obscurcir la splendeur qui te sera donnée par Dieu ; Jean dit, en effet, du ciel : « Le premier ciel a disparu ».

carmel de surieu - La Transfiguration du SeigneurC’est de ce Soleil dont le prophète a dit : « Tu n’auras plus le soleil comme lumière, pendant le jour, et la clarté de la lune ne t’illuminera plus ; mais le Seigneur ton Dieu sera ta lumière éternelle ». Telle est pour toi la lumière éternelle qui rayonne de la face du Seigneur. Tu entends sa voix, et tu apprends que son visage brille comme le soleil. Comprends dans son visage, la connaissance que tu en auras ; et dans l’éclat dont il brille, la clarté dont brillent ceux qui le connaissent. 

Le connaissant alors « tel qu’il est », nous serons illuminés pour toujours par la splendeur de ce Soleil ; tu en seras éclairé et rayonnant d’une lumière incomparable et bienheureuse. Le visage du Seigneur resplendissant alors sur toi, s’accomplira ce que jadis avait souhaité le prophète : « Qu’il fasse briller sur nous son visage ! ».

Ce visage, c’est donc la face du Seigneur qui a resplendi sur la montagne comme un soleil, et qui brillera dans le ciel comme le soleil. Dans cette lumière de la vraie connaissance, tu te réjouiras sans fin comme on l’a dit ; dans cette lumière, tu marcheras sans fatigue. Dans cette lumière, tu verras la lumière éternelle (saint Pierre le vénérable, “Homélie”).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *