Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

jmclibrededroit0557   19 dimanche T.O. B

   Jn. 6, 41-51

   Donner sa vie : devenir pain pour les autres. Formidable expérience que nous pouvons tous faire !

  Souvenons-nous d’une rencontre, d’un partage de vie où chacun s’oublie pour l’autre ! Où chacun reçoit de l’autre. Où tout est mis en commun, quand on ne sait même plus ce qui est de moi et ce qui est de l’autre. Moment de vie intense gardé comme trace vivante d’un véritable échange. Et pourtant, chacun y donne de sa richesse et de sa faiblesse. Tout est mis en commun. Étonnante interaction transformante !

    N’est-ce pas une lumière sur nos relations humaines qui, si elles veulent être authentiques, demandent bien davantage que la superficialité ?

   Limiter quelqu’un à son extérieur, à ce que l’on pense savoir de lui, n’est-ce pas l’amputer de sa véritable personnalité à laquelle nous ne pouvons avoir accès ?

  Jésus a connu ces murmures contre lui, ces paroles réductrices. Sa réponse à ses détracteurs est un enseignement fort et toujours actuel pour demeurer ce que nous sommes. Quand il dit : « Je suis le pain de la vie », il peut y avoir malentendu. Et c’est bien ce qui se passe. Mais Jésus ne donne ni une définition de lui-même, ni ne présente sa carte de visite, sa carte d’identité ou son passeport. Il dévoile simplement que sa vie n’a de sens que vers les autres, donnée pour ses frères et sœurs en humanité.

 jmclibrededroit0679Le pain n’est-il pas la meilleure illustration de ce don qui fait vivre, qui renouvelle celui qui le reçoit ?

  Communier à la vie du Christ, c’est créer du lien avec le Donateur pour être rendu capable de se donner soi-même. C’est devenir pain pour les autres.

  Il s’agit de l’être et non de l’avoir. De l’être et non du savoir. Nous voici conduits bien au-delà de l’apparence, de ce qui se voit.

 Car, en Jésus-Christ, Dieu se donne et se reçoit !

transparence abbaye maumont 

C’est peut-être là le cœur de l’Eucharistie : Dieu veut nous rendre davantage vivants de sa propre vie, pour que nous devenions, à notre tour, là où nous sommes, passeurs de sa Vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *