Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Dans la vie religieuse communautaire, durer est un combat. La persévérance est un chemin de conversion. Ce chemin peut être aride, les sœurs ne se choisissent pas.
La découverte de l’autre comme digne d’Amour : c’est sûrement l’un des témoignages les plus forts de la vie communautaire que dans la grâce du Christ, les sœurs arrivent à se porter, s’apprécier et à vivre dans un authentique et sincère amour commun. Cela peut-être long et demander un grand effort, pour s’accepter et accepter les autres,

« pour oser croire qu’on est aimé »

Mais trêve de paroles, écoutons Soeur Marie de la Paix, évoquer ces questions…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *