• Dominicaines

    Les dominicaines

    Les Sœurs dominicaines soutiennent la prédication des frères par leur prière. Offrant à ceux qui le désirent un lieu de prière et de silence, leurs communautés sont elles-mêmes une prédication.
    Que le Christ soit fixé dans leur coeur, Lui qui pour tous a été fixé sur la croix.
    Constitutions des Moniales de l'Ordre des Prêcheurs

Monastère de Beaufort

Présentation du monastère des dominicaines de Beaufort

Monastere Beaufort4petitMoniales dominicaines, nous appartenons à l’Ordre des Prêcheurs : un Ordre apostolique fondé par saint Dominique au XIIIe. Nous vivons en communauté, cherchant Dieu ensemble dans la prière, la vie fraternelle, l’étude, le travail et l’accueil. La vie commune, la recherche de la concorde et de l’unanimité sont les premiers mots de notre Règle. « La première chose pour laquelle vous êtes réunis, c’est pour habiter unanimes en votre demeure et pour faire une seule âme et un seul cœur en Dieu. » nous dit Saint Augustin qui place l’amour au centre de tout.
Nous appartenons à une grande famille de frères, sœurs, laïcs qui suivent l’intuition de saint Dominique. Il a voulu un ordre dont la mission est d’annoncer la Parole de Dieu.
Le Christ a donné sa vie pour toute l’humanité, et, à sa suite, saint Dominique avait un cœur tout brûlant pour présenter à Dieu ceux qu’il rencontrait. Comme lui, nous désirons proclamer la Parole à notre monde d’aujourd’hui. Dans le souci de partager ce que nous vivons, unies à tous les hommes, nous accueillons avec joie tous les chercheurs de Dieu. Monastère Beaufort5petit

Notre liturgie quotidienne, accompagnée de la kora (une harpe africaine), est allègre et joyeuse.
Nous avons à cœur d’entretenir le beau lieu propice à la méditation et au silence où nous habitons. Nous avons un artisanat de vêtements liturgiques, un atelier de confitures, ainsi qu’un magasin avec librairie et objets religieux.

0
0
0
s2smodern

Histoire du monastère ND de Beaufort

Le 23 mai 1963, en la fête de l’Ascension, arrivent dans le vieux manoir de Beaufort, 4 sœurs provençales. Aidées par le Père Mellet, dominicain de la Province de Lyon, les premières sœurs vont patiemment restaurer le bâtiment marqué par des années de guerre et de non habitation. Très vite arrivent des vocations, le monastère connaît un bel essor et développe son enracinement ecclésial dans le diocèse de Rennes en Bretagne.

Monastère Beaufort1petit

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.