Bref historique de l'abbaye d'Argentan

ancienne église abbatiale d'Almenesches, devenue église paroissialeL'abbaye aurait été fondée à Almenesches vers la fin du VIIe siècle par saint Evroul (+ 707). Détruite lors des invasions normandes, elle a été restaurée vers 1060 et adopta alors la règle de St Benoît. Transféré à Argentan par ordre de Louis XV (1736), le monastère, dispersé à la révolution, se regroupa de nouveau en 1822 à Vimoutiers, puis à Argentan en 1830. Les moniales y ouvrirent alors un pensionnat et une école dentellière qui furent supprimés au début du XXe siècle. De nouveau détruit en 1944, lors de la bataille de Normandie, un nouveau monastère fut reconstruit près de l'Orne en bordure de la ville d'Argentan. La vie monastique conventuelle y reprit officiellement le 26 juillet 1958.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.