• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel de Verdun

"Réjouissez-vous avec moi !"

soeur du carmel verdun« Réjouissez-vous avec moi ! »  Lc 15, 6.9

Voici qu'il nous est donné de vivre en Église l’année de la Miséricorde où tous nous sommes appelés à franchir la «porte de la Miséricorde». C’est par cette  porte de la miséricorde que s’est élargi mon chemin...

Lire la suite

1
0
0
s2smodern

Le Carême : un temps pour réapprendre à prier...

désertLe Carême ? Un temps pour réapprendre à prier. Car on n'a jamais fini d'apprendre à prier : c'est l'œuvre de toute une vie. Jésus nous dit : "Prie ton Père qui est présent dans le secret : ton Père qui voit dans le secret te le rendra" (Mt 6,6).

Où est ce lieu du secret ? C'est le lieu du cœur, ce lieu très personnel ou personne d'autre que Dieu ne peut accéder, le lieu où notre liberté prend corps, où nous nous engageons avec Dieu dans un dialogue vrai, responsable. Le Père est là, "présent dans le secret", et nous regarde avec amour. Laissons-nous regarder par le Père qui nous aime, qui voit notre bonne volonté pour la soutenir, l'éclairer, l'encourager, la récompenser. L'accueil aimant de ce regard d'amour devient alors, entre le Père et nous, un secret partagé. Et la prière est déjà commencée…

1
0
0
s2smodern

Priez ainsi : "Notre Père..."

Carmel de Verdun priez ainsi Notre PèreJésus ne cesse pas de nous apprendre à prier. Après nous avoir dit comment prier (dans le secret, au plus profond de notre cœur), il nous partage les mots de sa propre prière d'homme. Nous pouvons nous appuyer sur la prière de Jésus : si notre prière est une prière de pauvre, la sienne est une prière de plénitude, dans laquelle il nous fait entrer. "Vous donc, priez ainsi : Notre Père…" (Mt, 6, 9)

D'emblée la prière de Jésus nous fait sortir de nous-mêmes, et elle nous tourne vers le Père et vers les frères, pour leur vouloir du bien, et les aimer.
Le Père, dont on désire le Règne
Les frères, pour lesquels on demande, comme pour soi, ce qui est nécessaire pour vivre, le pardon, le salut.

Lire la suite

1
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.