• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel de Verdun

Ste Thérèse d'Avila, une maîtresse de vie spirituelle...

Sainte Thérèse de Jésus / d'Avila (1515-1582)

Sa vie se déroule dans un contexte mouvementé pour le monde et pour l'Eglise: la découverte du Nouveau Monde, la naissance du Protestantisme, le Concile de Trente. Ame de feu, grande mystique et femme d'action, elle réforme le Carmel et établit de nouvelles fondations, avec une audace et une foi qui surprennent. Elle mérite d'être appelée la "Madre".

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

St Jean de la Croix, le docteur de l'Amour

 

 

 

 

 

 


Saint Jean de La Croix (1542-159):

Jeune prêtre carme espagnol, tenté par la vie de Chartreuse, il fait à 25 ans la rencontre de Thérèse de Jésus, qui l'entraîne dans la réforme de l'Ordre du Carmel. Incompris et rejeté par ses frères, il est même considéré comme rebelle et mis en prison par ses supérieurs, au couvent de Tolède. Dans son cachot, il composera ses poème mystiques qui, commentés par lui, seront pour l'Eglise une lumière dans la nuit du monde.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Ste Thérèse de Lisieux, la petite voie de la confiance et de l'abandon

Sainte Thérèse de L'Enfant-Jésus (1873-1897)

Née à Alençon, elle émigre à Lisieux avec les siens, après la mort de sa mère. Deux de ses sœurs entrent au Carmel de Lisieux. Elle les suit en 1888, alors qu'elle n'a que quinze ans. Elle va connaître la souffrance physique, l'aridité de la foi, mais aussi des moments de joie intérieure, toute livrée qu'elle est à l'Amour. Traduisant dans sa vie l'Evangile, elle ouvre la voie de l'enfance spirituelle et fait connaître le vrai visage de Dieu: le Père de tendresse, d'amour et de pardon.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Ste Elisabeth, toute éprise de Dieu



Ste Élisabeth de la Trinité (1880-1906)

Très douée pour la musique et fort à l'aise dans le monde où elle vit, elle a pourtant un caractère très fort. Mais, envahie par la présence d'amour de son Seigneur, elle apprendra à se vaincre, en se livrant à Dieu. Entrée au carmel de Dijon le 2 août 1901, elle vivra dans l'union étroite avec la sainte Trinité. Elle meurt à vingt-six ans le 3 novembre 1906.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Ste Thérèse Bénédicte de la Croix, en quête de la vérité

Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (1891-1942):

Elle est plus connue sous son nom d'origine "Edith Stein". Elle naît dans une famille israélite très religieuse. Entrée à l'université, elle y développe sa soif de connaître la vérité. Par la lecture de Thérèse d'Avila, le Seigneur l'appelle. Docteur en philosophie, elle est baptisée le 1er janvier 1922. Elle découvre la prière intérieure et se révèle en ses écrits. Son attrait pour le Carmel la conduisait à prendre l'habit le 15 avril 1934. L'ombre de la souffrance va s'étendre sur ses frères de race et sur elle-même. Arrêtée au Carmel de Echt, elle est déportée et meurt à Auschwitz le 9 août 1942.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.