• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Notre-Dame de Venière

Le Dieu de la Bible a le souci des hommes

Pourquoi lire la Bible ?Lire la Bible, pourquoi ?
Parce qu'elle nous parle de Dieu. Pourant, la Bible n'est pas un traité de théologie dogmatique : pas de grands discours théoriques sur Dieu. Voltaire, philosophe français du XVIIIème siècle qui s'était éloigné de l'Eglise, se représentait Dieu comme un "Grand Horloger". Dans cette perspective, au commencement du monde, Dieu crée l'univers et ce qu'il contient, et Il établit des lois pour régler les mouvements et les transformations de la matière. Une fois cet univers ajusté et lancé comme une horloge bien remontée, Dieu peut s'absenter et laisser les choses aller.
Or ce Dieu-là n'est pas le Dieu des chrétiens. Il n'est pas le Dieu que nous décrit la Bible. Car le Dieu de la Bible a le souci des hommes, Il intervient dans leur histoire.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

La où il y a de la vie, il y a de la joie !

christ-pantocratorLa joie est inséparable de la vie. La où il y a de la vie, il y a de la joie. Là où il y a une abondance de vie, il y a une abondance de joie. Le Christ est la vie, la plénitude de la vie et donc la plénitude de la joie.
Avoir donné sa vie au Christ, c’est accueillir cette plénitude de joie, jour après jour. Il n’y a rien d’automatique, cela demande une véritable orientation intérieure vers l’essentiel, vers le Christ. Cela demande de s’ouvrir à Sa Parole, à l’Évangile et d’en vivre. C’est tout le chemin de la conversion qui n’est pas une amélioration morale mais un changement intérieur, un changement de direction.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Quand j’avais 7 ou 9 ans...

As-tu un coeur qui désire quelque chose de grand ?Le pape François a posé cette question à tous ceux qui sont loin de Dieu mais aussi aux croyants : « As-tu un cœur qui désire quelque chose de grand ? ». Cette question du pape m’a renvoyée à ma petite enfance, qui n’est pas encore très éloignée !

Quand j’avais 7 ou 9 ans et que je pensais à mon avenir, je me disais : « je voudrais vivre quelque chose de grand ! » J’étais habitée par une grande soif, une soif de vivre quelque chose d’absolu, de fort, de grand. Je ne me voyais pas habiter dans une maison, avec un mari, des enfants, un métier. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut rien vivre de grand quand on vit en famille et qu’on a un métier ! Pas du tout ! Mais pour moi, je sentais que j’étais appelée à autre chose. Je me disais : je serai aventurière, ou danseuse étoile ou cosmonaute !

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Chasser l'intrus

crecheVoici une liste de mots, chasse l'intrus ou les intrus : Avent  avenir  avènement  avenue  avant  advenir  avenant  avantage  aventure

Oui, tu as trouvé : il y a deux intrus.
Tu aimes certainement ce temps qui précède Noël, ce temps d'attente et de préparation. Tu aimes faire les préparatifs de cette belle fête de lumière et de joie, qui réchauffe nos coeurs dans le froid de l'hiver. Ce temps s'appelle l'Avent (avec un e). Dans tous ces mots : avent, avenir, avènement, avenue, advenir, avenant, aventure, est caché le verbe "venir". Pendant l'Avent, nous attendons Celui qui doit venir.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Dieu mon bonheur et ma joie

Dieu mon bonheur et ma joieCroire ou ne pas croire...
Certains ont rencontré Dieu, d'autres non ou bien ne savent pas. Et il y a ceux qui nient explicitement son existence. Quelle sorte de différence y a-t-il entre le vécu d'un croyant et celui d'un athée ?
Celui qui a rencontré Dieu, Le sait auprès de lui, qu'il y pense ou qu'il n'y pense pas. Il vit avec cette intuition diffuse, à peine consciente le plus souvent, d'une présence permanente, bienveillante, aimante, une présence sur laquelle il peut, par instant, se connecter explicitement : c'est la prière.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Dieu a fait l'homme à son image

christ-pantocrator« Dieu a fait l'homme à son image », nous dit le livre de la Genèse en son premier chapitre. Dans ce même livre biblique, nous pouvons lire un peu plus loin un récit dramatique : on y voit l'homme et la femme s'écarter du projet d'amour de Dieu. On appelle parfois ce récit : « la chute ». Ce récit nous montre que dès l'origine, l'homme a sa part de complicité avec le mal. Sous cet angle, il ne reflète pas l'image de Dieu : il est défiguré.
Mais Dieu n'a pas abandonné son projet . Dieu invite constamment l'homme à fuir le mal et à se tourner vers le vrai, le bien, le beau. L'homme qui fait le bien restaure en lui l'image de Dieu et il devient alors vraiment homme, vraiment humain. Au fond, ce qu'on appelle les « qualités humaines », ce sont les qualités de Dieu. Les qualités humaines sont les qualités divines dont l'homme est capable. C'est pourquoi on peut aussi, à l'inverse, parler de l'humanité de Dieu. L'humanité de Dieu, c'est sa bonté, sa miséricorde, sa justice, sa patience, sa bienveillance, sa douceur... toutes ces qualités proprement divines auxquelles Il donne à l'homme de participer.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.