• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Notre-Dame de Venière

Abbaye de Venière : Accueil

Communauté des bénédictines de VenièreEn terre Bourguignone, dans le diocèse de Paray-le-monial, de Cluny et de Taizé, une communauté de 36 moniales, de tous âges, 27 à 94 ans, cherchent le Christ dans la prière, le travail et la vie fraternelle sous la Règle de saint Benoît.

moinette"A mesure qu'on avance dans la vie monastique et dans la foi, le cœur devient large. Et l'on se met à courir sur le chemin des commandements de Dieu (Ps 118, 32), le cœur rempli d'un amour si doux qu'il n'y a pas de mots pour le dire". (Règle de Saint Benoît, Prologue, v49.)

 

1
0
0
s2smodern

Bénédictines

Saint BenoîtNotre nom « bénédictines » vient de Benoît, en latin benedictus. De fait, « Benoît était béni par la grâce et par le nom … » (Vie de saint Benoît par Grégoire le Grand).

Benoît († 547) était un homme de paix et de prière. De nombreux disciples ont été attirés par son rayonnement et se sont groupés autour de lui. Benoît a alors écrit une Règle de vie inspirée de l’Évangile.

Cette Règle pleine de sagesse et d’humanité a traversé les siècles et l’espace. Aujourd’hui des milliers de moines et de moniales vivent sous la Règle de Benoît, en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud.

1
0
0
s2smodern

Fraternité

detente-veniereLa fraternité est une dimension essentielle de la vie chrétienne. Les chrétiens sont réellement frères les uns des autres dans le Christ. Les moniales s’appellent « Sœurs » pour manifester que leurs relations sont fondées d’abord sur le Christ. C’est pour le Christ que nous sommes entrées au monastère et c’est en lui que nous sommes « Sœurs ». Ce n’est pas un « mot » mais une réalité qui se construit jour après jour. Ensemble nous portons les joies et les souffrances des unes et des autres. Ensemble, nous nous épaulons dans les difficultés concrètes de la vie. Toute « fraternité » connaît ses tensions. Nous n’y échappons pas mais nous avons cette belle coutume de nous demander pardon le soir, avant d'aller dormir, quand la fraternité a été abîmée. C’est ainsi que toutes ensemble nous avançons vers le Christ et à sa suite.

1
0
0
s2smodern

Paix

La paix bénédictine | Abbaye de Venière« Recherche la paix et poursuis-la » écrit Benoît au début de sa Règle. Cette paix, nous apprenons à la cultiver jour après jour. D’abord en nous-mêmes. Il faut du temps pour être en paix avec soi-même, avec ce que l’on est, avec son passé. Nous la cultivons aussi dans les relations avec les autres. Il faut du temps également pour apprendre à aimer, à accepter les autres, à devenir fraternelles. La paix d’une communauté bénédictine est le fruit de ce travail intérieur de chacune. Enfin la paix se cultive aussi dans la relation aux choses, au travail, à la création. Ce chemin de pacification est une magnifique découverte, qui ne s’arrête jamais, qui transforme le regard et la vie tout entière. Cette paix est surtout un don de Dieu et Il la donne à ceux et celles dont le cœur s’ouvre à Lui.

1
0
0
s2smodern

Ouverture au monde

presentation-soeur-michael-01-veniereLe choix de la vie monastique implique une certaine séparation du monde et une sobriété dans l'usage des moyens de communication.
Cette prise de recul nous donne par rapport au monde la juste distance nécessaire à l'amour.
Grâce aux informations reçues par les journaux et revues, les lectures écoutées silencieusement pendant les repas où toute la Communauté est rassemblée, grâce aux conférences que nous dispensent des personnes venues de l'extérieur (missionnaires, laïcs engagés dans l'Église, spécialistes de tel sujet d'actualité...) nous avons connaissance des préoccupations de nos contemporains et nous pouvons ouvrir notre prière aux joies, aux espérances et aux épreuves de tous les hommes de notre temps.

1
0
0
s2smodern
  • 1
  • 2