• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire
  • Dominicaines

    Les dominicaines

    Les Sœurs dominicaines soutiennent la prédication des frères par leur prière. Offrant à ceux qui le désirent un lieu de prière et de silence, leurs communautés sont elles-mêmes une prédication.
    Être saint, c’est être la personne que Dieu a créée pour être ce qu’elle est
    Fr. Timothy Radcliffe

Des moines et des moniales témoignent

Avec toi, toujours

sr MyToi, Seigneur, tu es toujours avec moi,
Et "moi je suis toujours avec toi,
avec toi qui as saisi ma main droite.
Tu me conduis selon tes desseins,
puis tu me prendras dans la gloire."
Psaume 72

 

voici le témoignage de soeur Myriam sur video

Lire la suite

Tu es mon amour, Seigneur, Tu es ma joie !

joie deux soeurs« La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. »  (Pape François – La joie de l’Evangile, § 1)

Je suis rentrée au monastère de Kerbeneat (maison de Benoît) en 1995 et au début de ma vie monastique une sœur âgée de la communauté me demandait à chaque fois que je la rencontrais : « est-ce que vous êtes heureuse ? »

Lire la suite

Ma traversée du bonheur

Soeur Martine | Ma traversée du bonheur !"Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent", cette promesse de Jésus est fiable, je l’ai vérifié tout au long de ma vie de moniale bénédictine. Une existence ponctuée par les mots de l’Écriture, tels autant de repères, de phares, de sources où je puise ma force, aujourd’hui comme hier... car ce sont eux qui m’ont rassurée dans les crises de ma jeunesse, puis quand j’avais peur du « saut » à faire pour répondre à l’appel divin. De même, depuis 35 ans, je chante chaque soir avec mes Sœurs un verset, qui est devenu essentiel pour moi : « Beaucoup demandent : qui nous fera voir le bonheur ? Sur nous Seigneur, que s’illumine ton visage ! Tu mets dans mon  cœur plus de joie que toutes leurs

...

Lire la suite

Etre carmélite aujourd'hui...

carmel de surieu - Etre carmélite aujourd'huiPour moi, la vie au Carmel est une réponse à l'amour du Christ... 

Dans notre communauté : dans la diversité des âges, des origines géographiques ou culturelles, chacune de nous pourrait donner un témoignage unique.

Pour moi, la vie au Carmel est une réponse à l’amour du Christ qui s’est révélé un jour dans ma vie : un amour immense, gratuit, personnel et sauveur. Cet amour a résonné comme un appel à tout quitter pour le suivre, le choisir librement. Heureuse aventure... “afin de vivre fidèlement dans l’obéissance à Jésus-Christ avec la Vierge Marie”, selon les mots de notre

...

Lire la suite

Soeur Anne Samuel de la Croix glorieuse

soeurannesamueltémoignage de Soeur Anne Samuel

Il me semble pouvoir dire aujourd'hui en toute sincérité que je suis heureuse, profondément heureuse, d'être comme je suis et je mesure bien tout le poids de mes mots !!! Mots qui pourraient choquer plus d'une personne, surtout dans notre société actuelle, mais qui traduisent pourtant la réalité.

J'ose à peine dire ce que je vais dire, sans paraître bien orgueilleuse, mais j'ai souvent l'impression d'être une icône vivante de la Croix Glorieuse ! En effet, il y a en moi à la fois la Croix de par le handicap, et les souffrances qui en découlent, et il y a la joie.

Lire la suite

Rentrer dans un ordre ancien, qu'est-ce que cela vous a apporté ?

Recevoir un héritage spitituel.

L’héritage spirituel de l’Ordre est un trésor qu’il s’agit d’entretenir, de faire vivre et de faire fructifier pour notre temps.Le premier témoignage de ce mois de février est celui de Soeur Marie-Emmanuel. Elle est archiviste du monastère de Thiais. L’un des fruits de son travail est de lui permettre de relier les générations de soeurs qui ont fait vivre l’Annonciade et par-là même de porter l’Ordre dans la communion et l’espérance.

Lire la suite

Relativiser tout ce qui un jour disparaîtra

marche-ok
Soeur Marie Hélène vous parle...

Je suis née à Brou-sur-Chantereine, dans une famille chrétienne. J'ai fait ma première communion à 6 ans entourée de mes 3 frères plus âgés que moi. Il me semble que l'éveil de ma vocation remonte à cette époque-là. Très tôt je posais des questions sur les différents genres de la vie consacrée, mais je cherchais surtout ce qui concernait la vie contemplative.
En 1933, ce fut l'arrivée des premières Sœurs de la Congrégation à Brou pour y fonder le premier prieuré.
Comme nous habitions tout près (à 1 km), nous n'avons pas attendu pour faire leur connaissance. J'étais encore bien petite, mais j'ai été tout de suite frappée par la paix, la joie de cette communauté qui priait si bien. C'est ainsi que j'envisageais sérieusement d'entrer là,

...

Lire la suite

Témoignage de soeur Marie Camille

Sr Maria Camille70 ans de vie avec Dieu

Quand il m'a été suggéré de présenter mon témoignage après 70 ans de vie religieuse, j'ai beaucoup hésité, ne voyant pas ce qui pourrait intéresser dans mon parcours. Alors, je vais vous présenter ce qui anime ma vie dans cette « retraite » que m'offre la vieillesse, les certitudes qui me font vivre.

D'abord, celle de la présence du Seigneur :
Chaque semaine, les vigiles du dimanche nous présentent dans les évangiles, les passages qui nous mettent en présence du Christ Ressuscité. Sommes-nous en voyage comme les pèlerins d'Emmaüs ? Le Seigneur est là sur notre route. Si nous sommes réunis.... Il est là.

Lire la suite

La vocation, un chemin....

La Vocation, un chemin.....

Entre le monment où je me sens appelée et le jour ou je passe la porte du monastère, il peut se passer beaucoup de choses.

Soeur Marie-Laetitia du Monastère de Grablin en Pologne retrace son parcours depuis l’âge de 12 ans.

Lire la suite

Suivre le Christ, à la manière de Ste Thérèse d'Avila...

carmel verdun coupee llPeu à peu Jésus a pris pour moi la figure d’un Ami, puis de plus en plus – osons le dire – le visage d’un Amoureux. C’est un ami qui m’a donné d’en prendre un jour davantage conscience lorsqu’il m’a dit interloqué : « Toi, tu parles de Dieu comme d’un amoureux ! »

Lire la suite

"Que tous soient un !"

ermeton-oecumenisme-1Pourquoi la question de l’œcuménisme me tient-elle à cœur?

Pourquoi suis-je convaincue que l’unité des chrétiens est importante, aujourd’hui encore et demain? La réponse à cette question peut se trouver dans les expériences que j’ai vécues en Allemagne comme enfant et jeune adulte : expériences de divisions et de problèmes entre confessions chrétiennes différentes. Dans la région où j’ai grandi, le nombre des protestants et des catholiques s’équilibrait.

Lire la suite

"Car toujours dure longtemps"

Dans la vie religieuse communautaire, durer est un combat. La persévérance est un chemin de conversion. Ce chemin peut être aride, les sœurs ne se choisissent pas.
La découverte de l’autre comme digne d’Amour : c’est sûrement l’un des témoignages les plus forts de la vie communautaire que dans la grâce du Christ, les sœurs arrivent à se porter, s’apprécier et à vivre dans un authentique et sincère amour commun. Cela peut-être long et demander un grand effort, pour s’accepter et accepter les autres,

« pour oser croire qu’on est aimé »

Mais trêve de paroles, écoutons Soeur Marie de la Paix, évoquer ces questions...

Lire la suite

Une coréenne au monastère d’Ermeton

ermeton-dessin-coreenComment une coréenne se trouve au monastère dans un coin inconnu de Belgique ?

Je ne l’ai jamais imaginé dans ma jeunesse quand j’étais en Corée.
Je suis la descendante de nos glorieux ancêtres martyrs il y a environ 150 ans : donc j’en suis fière. Je suis la première qui est devenue chrétienne dans ma famille. Mes parents m’ont mise au collège des Sœurs Franciscaines, c’est là que j’ai connu le salut de ma vie et au bout d’un an de catéchisme j’ai reçu le baptême. Donc à l’âge de 15 ans je suis renée. Quelle émotion j’ai eue ! C’est indescriptible.
Après moi mes deux sœurs cadettes ont été baptisées successivement, il a fallu vingt ans pour que tous les membres de ma famille soient baptisés.

J’ai fait mes études de Beaux-Arts à Séoul

...

Lire la suite

Merci, Seigneur, de m'avoir appelée...

carmel de surieu - Merci, Seigneur, de m'avoir appeléeMerci, Seigneur, de m'avoir appelée d'être à Toi,

Alors que ma vie sans élan somnolait sous un ciel gris.
Tu étais plus fort que tout...
    
Voilà bientôt 25 ans,
Dans ton jardin clos du Carmel,
Je suis une fleur qui a un secret,
Un secret avec Toi qui fait les heureux.

Lire la suite

Témoignage de vie en Guinée

Sr DorothéeLà où Dieu m'appelle

Presque 18 ans de vie monastique dans un contexte socio-culturel radicalement différent de ce que j’avais connu... Les questions n'ont cessé d'affluer, sans trouver le plus souvent de réponses ! Je crois que ce qui me parait fondamental, dans ce type d'engagement, c'est de garder toujours une ouverture pour accueillir la différence. Je ne sais pas si on peut vraiment changer de culture ou de façon de penser, mais on peut se laisser habiter par d'autres façons de vivre, de faire, d'aimer... laisser l'espace à l'intérieur pour cet inconnu qui cherche à se faire reconnaître.

Lire la suite

Le Seigneur m'a appelée par la musique...

ermeton-vocationSi je fais un peu mémoire de "ma vocation" : comment le Seigneur m'a-t-il appelée ?

Par des personnes bien sûr, mais qui ont simplement été vraies, qui n'ont rien fait "pour", qui ne l'ont peut-être même jamais su. Par exemple, les sœurs de mon village. Elles étaient elles-mêmes, chacune selon son style. Une vieille sœur en habit, discrète, présente à tous, avait un petit mot pour chacun quand nous arrêtions nos jeux pour la saluer. Jamais elle n'a parlé à l'un d'entre nous de vie religieuse. Elle la vivait en vérité et cela suffisait. Une autre était animatrice de Patro, jeune, dynamique, pull rouge, guitare à la main…

Lire la suite

Cela n'a pas été tout droit !

29juin"Dieu écrit droit avec nos lignes courbes." C'est la première chose qui me vient à l'esprit quand il me faut raconter le chemin qui m'a menée à entrer à l'Abbaye bénédictine de Maumont en 2008, et à y faire profession solennelle le 29 juin dernier. Oui, ça n'a pas été  tout droit. Il m'a fallu du temps pour entendre cet appel à la vie consacrée puis à la vie monastique. En fait, je crois que cela a surtout été un chemin d'apprentissage de la confiance, pas à pas, pour pouvoir engager toute ma vie dans une alliance avec Dieu. Peut-être est-ce parti de cette question qu'une amie m'a posée un jour : " Et toi, pourquoi est-ce que tu te lèves le matin ?"

Lire la suite

25 ans d'engagement au carmel...

soeur du carmel verdun

Ma vie au Carmel est une alliance avec le Christ... Avant tout, il y a une détermination, un vouloir faire quelque chose, donner un sens à sa vie. Dieu ne m’a pas donné la vie, le don de la vie pour rien. Qu’est-ce que je veux en faire ?

Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.