• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire

Témoignages

Témoignage de Claire après la session Miss-T.I.C. au Carmel de Saint-Sever

saint sever claireCes 4 jours m’ont réconciliée avec le Carmel…

J’y ai découvert l’amour de Jésus pour moi, un Amour gratuit, incarné et rayonné par les sœurs. Je me suis sentie très libre dans mon discernement et bien accompagnée par les sœurs ; par leurs prières, les temps de rencontres personnelles avec la prieure Mère Hélène et nourrie par les enseignements, les temps de prière et les discussions avec chacune. J’ai trouvé des grands frères et sœurs dans la foi déjà au Ciel et ici-bas pour m’aider à continuer à suivre Jésus.

Claire, 23 ans, de Jeunesse-Lumière

Lire la suite

"Le plus beau jardin"

saint sever carolinaAu cours de cette session, j’ai pu découvrir une manière totalement nouvelle de contempler Dieu à travers le silence, l’écoute, la simplicité et le rythme de vie. Partager avec Dieu toute la journée, chaque seconde de la journée, au travail et en fraternité. Être humble, remercier et demander la force dont nous avons besoin pour surmonter nos limites et chercher sans cesse à ressembler à Jésus et à réaliser les plans de Dieu pour nous, qui sont si grands. Cette joie spontanée de chacune des sœurs est le plus grand témoignage de la présence de Dieu. Chaque éclat dans les yeux, chaque sourire ou chaque rire,c’est l’amour de Dieu qui nous touche.J’ai eu beaucoup de réponses personnelles pendant ces jours. Mais beaucoup plus que cela, c’était ressentir cet

...

Lire la suite

Un temps de famille en Christ

Témoignage de Christophe, École de Prière 2017 à Maylis

ChristopheAprès être arrivé par hasard sur le site internet de Maylis, suite à une recherche sur la permaculture, je suis tombé sur la page des retraites pour les jeunes qu'organisait l'abbaye. L'envie de faire une retraite en monastère me taraudait et l'idée d'une école de prière n'était pas pour me déplaire. Revenu à la foi depuis peu de temps, j'avais à cœur de rencontrer des frères et sœurs en Christ. Les deux désirs, celui d'une retraite et celui de rencontres, se joignaient merveilleusement bien.

Un souci pourtant : venant de région parisienne, l'abbaye me semblait très éloignée et j'ai beaucoup

...

Lire la suite

Un week-end où l'on prend le temps de réfléchir à notre rapport au temps

chercheurs de dieu 2017 week end 01 v"Un grand merci aux sœurs pour ce week-end enrichissant dans ce lieu d'écoute et de calme qu'est l'abbaye de Venière. Je suis arrivée dans ce lieu avec une question : l'instant présent, c'est bien mais comment le vivre pleinement quand notre esprit est sans cesse préoccupé par le passé ou le futur ? Les interventions de Soeur Marie-Liesse, dont j'ai particulièrement apprécié le côté concret, ont été très éclairantes sur le sujet. Un week-end où on prend le temps de réfléchir à notre rapport au temps, à recommander à tous (pratiquants ou non)."

P. week-end sur l'instant présent octobre 2017.

Lire la suite

Des clés pour mieux appréhender le présent

chercheurs de dieu 2014 toussaint 01 p" Ayant été tellement touchée et travaillée au cœur par la retraite "Chercheurs de Dieu" à la Toussaint 2014, c'est avec joie que je me rends depuis lors chaque automne aux WE complémentaires organisés par sœur Marie-Liesse avec l'aide de toute la communauté des Bénédictines de Venière. En 2015 WE sur le thème de la volonté de Dieu, en 2016 WE sur le thème du "pardon", et 2017 sur le thème de "l'instant présent".

Cette année donc : "week-end pour creuser la richesse de l'instant présent dans lequel nous pouvons rejoindre le Seigneur qui est présent et qui veut habiter nos vies pour les transformer. C'est tellement beau de vivre pleinement sa vie avec LUI!"

Alors qu'il est tellement facile, dans le monde actuel, de vivre sans cesse dans

...

Lire la suite

"Une vie ennuyeuse ? Pas vraiment !!!"

Palmyre et Agathe

  Nous sommes arrivées un lundi matin avec un peu d’appréhension, pas mal de préjugés et beaucoup de curiosité ! Mais dès l’arrivée à la gare, nous avons été vite rassurées par le sourire de sœur Anne-Sophie, maîtresse des novices.

   Dès lors, pendant toute la semaine, nous avons découvert le monde monastique. Avec un programme bien chargé, nous nous sommes rendu compte que les sœurs sont bien occupées : entre le travail, les repas et la lectio divina ! En effet, contrairement à ce que l’on peut penser, leur journée est divisée également entre travail et prière.

 Avant de faire cette expérience, nous imaginions une vie austère, ennuyeuse et monotone.

...

Lire la suite

Replacer ma confiance en Dieu seul

ble 02 veniere" Il est possible de traverser la vie sans savoir qu'on est mort depuis longtemps. On fonctionne, on gère son temps, ses relations, on se conforme aux règles morales et religieuses : mais tout au fond de soi, quelque chose est mort." Lytta Basset

C'est tellement vrai, quel danger ! Qu'il est bon de s'arrêter pour se ressaisir de sa vie ou plutôt (en étant moins dans la "toute puissance" et le "vouloir tout contrôler") qu'il est bon d'accepter la vie à chaque instant, offerte par Dieu !

Ce we sur l'instant présent m'a aidée à replacer ma confiance en Dieu seul, à m'abandonner à nouveau à Lui, à chaque instant. J'ai compris l'importance de vivre pleinement l'instant présent, avec la grâce de Dieu qui nous est donnée à chaque instant. Inutile de s'encombrer des soucis d'hier et de ceux de demain, au risque d'avoir une existence

...

Lire la suite

Témoignages de jeunes aux Fraternités Annonciade Jeunes

faj2petit"J'ai participé deux fois aux week-ends monastiques avec la Fraternité Annonciade Jeunes (FAJ). Je connais les sœurs depuis presque trois ans. Lors du dernier week-end, j'ai pu retrouver des personnes que j'avais rencontrées lors de mon premier week-end ou aux dernières journées d'amitié et j'en ai rencontré de nouvelles. Les partages avec ces personnes et les sœurs se sont déroulés avec joie. Le programme des deux week-ends m'a semblé intéressant. Comme mot de la fin, je peux dire que je suis heureuse de pouvoir passer des moments avec les sœurs qui nous accueillent chaleureusement ! " Laura

"La FAJ, c'est une rencontre. Avec des jeunes, d'horizons et de vocations différents, mais avec tous la même envie : partager leur foi avec d'autres jeunes. À la FAJ, j'ai découvert Marie et son infinie tendresse, redécouvert un visage de

...

Lire la suite

Témoignage de Vany après son week-end monastique à l'abbaye de Soleilmont

Soleilmont VanyVany est venue en week-end monastique à l'abbaye de Soleilmont. Après son séjour, voici la lettre qu'elle a adressée aux soeurs. Elle y explique les raisons de sa venue, ce qu'elle y a vécu, et les bienfaits ressentis après sa retraite.

Mes chères Sœurs,

J’étais venue au sein de votre Abbaye afin de me couper du monde, le temps de quelques jours seulement. Si on y regarde le côté pratique, cela ne m’a pris que dix-sept minutes pour me rendre jusqu’à vous en voiture. J’y ai ainsi logé cinq jours et demi, allant du mercredi matin 9 août au lundi après-midi 14 août. Le temps a passé si vite…

On pense qu’il s’agit d’un court temps passé à l’Abbaye. Pourtant, j’ai la sensation d’avoir fait un grand bon dans mon temps intérieur et d’avoir avancé si loin dans mon Etre.

Lire la suite

Je suis venue puiser à la source...

Témoignage de Fanny" Avec la vie trépidante que l'on mène en ville le besoin de se poser et de venir faire un petit (voir grand) coucou à Jésus se fait ressentir. Le thème de la retraite m'a tout de suite plu. Revenir à son coeur c'est peut-être ce à quoi j'aspirais le plus avant de reprendre le travail. J'ai beaucoup aimé cette retraite dans laquelle à la fois on prie, on travail et on se repose. Je me suis reposée du bruit, des informations et distractions incessantes pour me recentrer sur l'essentiel. Je suis venue puiser à la source assez d'amour, de sérénité, de calme à redonner après, là où je suis.
J'ai aimé aussi le contact avec les soeurs et le fait d'être en petit groupe. Cela donne une autre image de la vie monastique. A refaire.
En tout cas merci beaucoup."

Fanny 25 ans. Retraite "Chercheur de Dieu" août 2016.

Lire la suite

Solitude et communion

Témoignage d'Aurélie, 32 ans, Retraite Faire le point 2017

Aurelie KakiesseLe cœur très lourd, je suis arrivée à l'abbaye de Maylis pour avoir la réponse à une question très importante. J'étais face à un choix qui allait avoir de lourdes conséquences pour ma vie future.

J'avais un réel besoin de prendre du temps pour moi, de me couper du monde, et surtout besoin de solitude pour pouvoir entrer en relation directement à Dieu. Ma seule crainte avant le début de cette retraite : le groupe. J'avais peur de ne pas avoir assez de moment de solitude et de silence. Elle a vite été balayée. Il y a eu rapidement un amour fraternel, beaucoup de bienveillance, de respect du

...

Lire la suite

Libéré du regard des autres

Joan, 35 ans, Faire le Point 2017

Joan SusperreguiJ'avais prévu de faire une retraite seul à Maylis, mais la Providence a voulu que je la fasse avec des personnes qui voulaient "Faire le point" comme moi. Voulant rentrer au séminaire, je m'étais mis sous la protection de l'Amour pour une vie consacrée à Dieu. L'aventure avec ces jeunes pleins d'interrogations m'a appris que l'Amour ne se rencontre pas uniquement face à Dieu mais aussi avec son prochain.

Je suis Basque et j'ai dû mettre ma fierté à la poubelle, c'est assez dur mais pas impossible...! Je me sentais différent des autres et j'avais peur de ça ! Mais la Sainte Vierge nous dit qu'elle nous aime parce que nous sommes ses enfants et tous différents ! J'ai trouvé une confiance en moi grâce à

...

Lire la suite

Surprise et choyée par l'Amour

Claire, 23 ans, Retraite Faire le Point 2017 à Maylis

Claire LemaireJ’ai atterri à Maylis un peu par hasard, par la magie d’internet —et surtout la bienveillance de la Providence. Je souhaitais faire une pause spirituelle au cœur de mon été, et pour des raisons de dates, mais aussi pour le thème de « Faire le point », j’ai choisi cette retraite… et je n’ai pas été déçue !

J’y allais pour faire une sorte de bilan d’une année riche, passée à l’étranger, exaltante mais instable ; je cherchais à donner du sens à ce bouillonnement qui ne me laissait pas en paix. J’avais par ailleurs l’intention de « découvrir » que faire

...

Lire la suite

Fr Marie : Accueilli par le Christ tel que je suis

Vet Fr Marie 0Prise d'habit du frère Marie

Vet Fr Marie 1

Le 29 avril 2017, Vincent a reçu l'habit monastique à l'abbaye de Maylis, et il a reçu le nom de frère Marie. Voici un témoignage de ce moment important : 

Lors de ma prise d’habit, mon entrée dans la vie monastique s’est accomplie. Ce moment fut très émouvant. Le fait d’être accueilli tel que je suis m’a particulièrement touché, au point que j’ai ressenti le Christ me revêtir de sa dignité.

...

Lire la suite

Echos de la retraite monastique 20-35 ans au Carmel de Verdun

carmel verdun retraite jeunes"A la rencontre de la Présence qui t'habite..."

Voila maintenant une semaine que la retraite " A la rencontre de la Présence qui t'habite" s'est terminée. Donc cela m'a laissé du temps pour décanter mon expérience.

Je conseille la retraite à toutes les personnes qui veulent faire cette expérience du silence aussi pour ceux qui ont envie de découvrir l'oraison carmélitaine.

Lire la suite

Profession solennelle de frère Estephan à l'abbaye d'Orval

Le 24 mai 2017 frère Estephan a prononcé ses vœux définitifs au cours de l'Eucharistie à l'abbaye d'Orval

orval estephan1Voici un extrait de l'homélie :

Cher frère Estephan,

Tu as choisi l’évangile du lavement des pieds pour la célébration de ta profession solennelle – texte que nous avons lu il y a quelques semaines le jour de Jeudi Saint. Cet évangile te parle particulièrement. Comme Jésus tu veux être d’abord serviteur. Saint Benoît, de son côté, appelle le monastère : « école du service du Seigneur ». Oui, pouvoir servir est « évangile », une bonne nouvelle, et paradoxalement peut-être d’abord pour celui qui se met au service des autres. Tu avais déjà choisi comme nom de religieux celui du diacre Etienne – Estephan en arabe. Tu veux donc vivre désormais plus

...

Lire la suite

Témoignage de Sarah après un week-end monastique à Soleilmont

Soleilmont temoignage Sarah"La découverte de la vie monastique à l'abbaye de Soleilmont a été pour moi la découverte d'un choix de vie dans l'Église méconnu par la plupart des fidèles. Ce qui m'a plu d'emblée, c'est la proposition que nous  avions de participer activement à la vie communautaire. En effet, nos deux journées qui étaient consacrées à la spiritualité étaient aussi ponctuées de tâches domestiques (nettoyage, cuisine) qui tombaient à point pour méditer ce que nous avions appris lors des activités. Cette participation au travail nous a, de plus et à mon sens, permis de mieux comprendre la vie de la communauté en nous y intégrant. Nous avions également des activités proposées par les sœurs, à savoir: une introduction à la vie monastique, une lectio divina et

...

Lire la suite

Témoignage de Leyla après son 3ème séjour à Soleilmont

Soleilmont temoignage Leyla 3Le week-end de découverte de la vie monastique de ce mois de novembre a été l’occasion pour moi de vivre cette expérience avec d’autres jeunes filles de mon âge. En effet, lorsque j’y avais participé les deux fois précédentes, pour une semaine, il n’y avait que moi ! Ces deux types d’expérience sont un trésor à leur manière : dans un cas, l’intériorité prend le dessus et dans l’autre, c’est le partage, deux dimensions essentielles qui se complètent énormément.

Cependant deux jours, même trois, ce n’est pas assez pour s’imprégner vraiment de l’esprit que j’ai pu trouver au monastère de Soleilmont en y restant toute une semaine ! Les deux, trois premiers jours, on est encore là avec tous nos petits tracas quotidiens, nos

...

Lire la suite

Par quels mots pourrais-je te chanter ?

carmel de surieu - Par quels mots pourrais-je te chanter ?Thérèse d’Avila, par quels mots pourrais-je te chanter ?...

Toi qui m’as fait entrevoir un jour la beauté d’une vie entièrement donnée au Christ dans le silence et la solitude du Carmel. Toi qui m’as accueillie en ce lieu béni où l’on apprend jour après jour à vivre de Dieu.

Tu marchais avec moi, soutenant mes pas trébuchants, éclairant par ta lumière mes faibles yeux qui cherchaient l’Invisible… voilà depuis 26 ans… Aujourd’hui, mon bonheur est grand de chanter ce que tu es pour moi. Oui, je voudrais te chanter !

Lire la suite

Oser prendre le temps de faire le point

Arthur, 26 ans : Faire le Point à Maylis

Arthur BrunierDans notre vie qui va à un rythme fou, entre boulot, soirées, week-end entre amis ou en famille, activité associative, il est parfois important de savoir faire une pause, pour être sûr que nous avançons dans la bonne direction.

La retraite proposée par les frères bénédictins de l’abbaye de Maylis, dans les Landes, permet à chacun, d’où qu’il vienne, quel que soit son parcours, de prendre du temps pour soi et avec Dieu, dans le silence et la prière afin d’écouter ce qu’Il veut pour nous. La retraite permet

...

Lire la suite