• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel Notre-Dame de Surieu

Qu'est-ce que le bonheur ?

carmel de surieu - Qu'est-ce que le bonheur ?carmel de surieu - Qu'est-ce que le bonheur ?Tout le monde cherche le bonheur, mais où le trouver ?

Un psaume nous interroge : “Qui nous fera voir le bonheur ?” (Psaume 4,7). Vers 15 ou 16 ans, cette question me travaillait beaucoup et, un jour, au cours d'un temps de prière, l'amour du Christ s'est révélé à moi comme la source du Vrai bonheur. C'est le Christ crucifié qui m'a fait comprendre combien j'étais aimée et cette révélation a bouleversé ma vie.
Je crois que la vraie joie profonde est comme un trésor caché dans un champ... il faut partir à sa recherche pour le découvrir.

carmel de surieu - Qu'est-ce que le bonheur ?Cette recherche passe par l'écoute du désir qui m'habite au plus profond de mon être : un désir de vie en plénitude, un désir de don de soi dans l'amour et la liberté. Ce désir-là vient de Dieu... C'est Lui qui l'a semé au plus profond de nos cœurs. En prenant le temps de la prière, de l'écoute de la Parole de Dieu... on découvre peu à peu sur quel chemin pourra se réaliser ce désir de bonheur.

Tout n'est pas facile et rose cependant. En choisissant de suivre Jésus dans une vie consacrée à Dieu au Carmel, en consentant à porter avec lui notre croix chaque jour... on découvre une joie profonde que rien ne pourra nous enlever.

La Parole du Christ résonne encore : “Je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu'ils l'aient en surabondance” (Jean 10,10).

Sœur Bénédicte

0
0
0
s2sdefault

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.