• Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard

Abbaye de Soleilmont

Témoignage de Vany après son week-end monastique à l'abbaye de Soleilmont

Soleilmont VanyVany est venue en week-end monastique à l'abbaye de Soleilmont. Après son séjour, voici la lettre qu'elle a adressée aux soeurs. Elle y explique les raisons de sa venue, ce qu'elle y a vécu, et les bienfaits ressentis après sa retraite.

Mes chères Sœurs,

J’étais venue au sein de votre Abbaye afin de me couper du monde, le temps de quelques jours seulement. Si on y regarde le côté pratique, cela ne m’a pris que dix-sept minutes pour me rendre jusqu’à vous en voiture. J’y ai ainsi logé cinq jours et demi, allant du mercredi matin 9 août au lundi après-midi 14 août. Le temps a passé si vite…

On pense qu’il s’agit d’un court temps passé à l’Abbaye. Pourtant, j’ai la sensation d’avoir fait un grand bon dans mon temps intérieur et d’avoir avancé si loin dans mon Etre.

En réalité, j’étais venue trouver un chemin pour l’écriture de mon roman, qui se présentera sous forme de conte merveilleux pour adultes. Mais j’y ai découvert bien d’autres Merveilles grâce à ce week-end monastique. Il s’agit de sentiers inconnus et beaucoup plus intenses : une vraie voie de confiance et de sérénité.  Cela m’a permis de développer mon éveil et ma curiosité spirituelles, vis-à-vis du Seigneur et vis-à-vis d’une énergie de l’univers. Merci, Mes Sœurs, de m’y avoir invitée chaleureusement.

Je n’aurais jamais pensé pouvoir vivre un week-end monastique. J’y ressors grandie : (J’explique brièvement). D’abord, le témoignage de Sœur Marie-Madeleine m’a permis de mieux comprendre comment se fait un choix de vie religieuse ; Le lectio avec Sœur Danielle a complètement titillé ma curiosité et m’a permis d’apprécier autrement les lectures à la Messe ; La rencontre avec Sœur Caroline sur l’initiation à la méditation m’a redonné confiance en ma capacité à méditer ; La rencontre avec Mère Dominique, qui clôturait ce week-end, l’a également coloré d’un autre regard.

Tous ces moments, ainsi que d’autres rencontres informelles avec d’autres Sœurs, à travers la boutique, la cuisine des résidents, le jardinage et bien d’autres, restent des instants privilégiés.  Le partage du repas avec les Sœurs dans leur Communauté reste un de mes moments uniques, courts mais tellement forts de complicités et de solidarités.

soleilmont repas communauteEn plus, la petite marmotte que je suis a profondément apprécié l’office des Vigiles, pourtant célébré à 4h05 du matin :-)

Ensuite, étant en quête de sens, je repars avec une série ‘repères’ à l’intérieur de moi : J’ai retrouvé l’importance de l’Amour, dans son sens noble du terme, dans tout ce qu’on fait, ce qu’on est et avec qui on est. Petit clin d’œil au : « J’aime donc je suis ! ». Je reste aussi attentive à l’appel à Etre, en écoutant davantage mon cœur, mon intuition, guidée par l’énergie du Seigneur. Je peux appeler à VIVRE sans craintes. Je sais aussi que je n’ai plus à avoir peur du silence et j’apprends à l’apprécier davantage.

Un jour et demi de rencontres exceptionnelles et d’opportunités qui continuent à porter leurs fruits aujourd’hui.

Enfin, c’est toute une énergie/puissance collective et sereine qui m’a bercée tout au long de cette retraite. C’est une barrière de protection que j’ai ressenti durant mon séjour, et même une semaine après. Je vous en remercie. Je ne me sens, à présent, plus seule.

Je commence à penser que mon aventure dans ce lieu, situé en plein milieu de la forêt, et pourtant à proximité de la grande chaussée, ne ressort pas de l’ordre du hasard. Et j’en suis comblée !

Je terminerai par dire que vous me manquez déjà toutes. Je vois encore votre sourire, à n’importe quel moment de la journée, et quel que soit le contexte. J’entends aussi vos chants en Chœur des offices et Messes que j’aimais tant et qui m’invitaient à me poser.

soleilmont rencontre soeurJe me laisserai bercer par la musique du CD gentiment gravé, ‘De commencement en commencements’.

    ‘Sortie de ma grotte, dans laquelle je m’étais cachée depuis longtemps, j’embarque dans ma petite barque faite de bois, pour avancer tout droit devant, faisant face aux impressionnants vents et marées. Quand une main me sera tendue, j’oserai tendre la mienne en retour. Bien sûr, je n’attendrai pas forcément la 4ème veille "

Vany

 Venere, Pervenere.

1
0
0
s2smodern