• Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard

Abbaye de Soleilmont

Témoignage de Vany après son week-end monastique à l'abbaye de Soleilmont

Soleilmont VanyVany est venue en week-end monastique à l'abbaye de Soleilmont. Après son séjour, voici la lettre qu'elle a adressée aux soeurs. Elle y explique les raisons de sa venue, ce qu'elle y a vécu, et les bienfaits ressentis après sa retraite.

Mes chères Sœurs,

J’étais venue au sein de votre Abbaye afin de me couper du monde, le temps de quelques jours seulement. Si on y regarde le côté pratique, cela ne m’a pris que dix-sept minutes pour me rendre jusqu’à vous en voiture. J’y ai ainsi logé cinq jours et demi, allant du mercredi matin 9 août au lundi après-midi 14 août. Le temps a passé si vite…

On pense qu’il s’agit d’un court temps passé à l’Abbaye. Pourtant, j’ai la sensation d’avoir fait un grand bon dans mon temps intérieur et d’avoir avancé si loin dans mon Etre.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Aline après un week-end monastique à Soleilmont

Aline Soleilmont« Découvrir la vie monastique à labbaye de Soleilmont fut pour moi une expérience intéressante ...
Ayant entendu parlé autour de moi de labbaye de Soleilmont, jai eu l'envie à mon tour d'expérimenter un court séjour au sein de ce monastère. Voulant concrétiser ce désir, je m'étais informée des propositions pour jeunes sur le site internet de la communauté. Jai ainsi pris connaissance d'un week-end de vie monastique organisé pour les jeunes femmes.

Par curiosité, mais aussi par attrait pour la prière, la liturgie, le silence, cette proposition de séjour semblait correspondre à mes attentes. Ainsi je m'apprêtais à vivre une expérience humaine enrichissante en immersion au sein d'une communauté de moniales cisterciennes.
Durant mon séjour, les soeurs m'ont invitée à partager ce qui faisait leur quotidien : prières, travail, offices... En parallèle à cela, de petites activités sur différents aspects de la vie monastique étaient aménagées : lectio divina, topo d'introduction à la vie monastique, initiation à la méditation.

Ces temps étaient aussi l'occasion de partages enrichissants et édifiants avec différentes soeurs.

Ce qui m'a beaucoup touchée, c'est l'accueil bienveillant des soeurs, leur écoute, leur ouverture d'esprit, leur disponibilité. Je me suis sentie accueillie telle que je suis.

Ce séjour m'a permis de prendre du recul face à mon quotidien et ainsi de prendre un temps de réflexion et d'approfondissement de ma foi.

Si je devais résumer mon week-end en quelques mots, ça serait : accueil et esprit de liberté."

Aline, mars 2018

 

 

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Sarah après un week-end monastique à Soleilmont

Soleilmont temoignage Sarah"La découverte de la vie monastique à l'abbaye de Soleilmont a été pour moi la découverte d'un choix de vie dans l'Église méconnu par la plupart des fidèles. Ce qui m'a plu d'emblée, c'est la proposition que nous  avions de participer activement à la vie communautaire. En effet, nos deux journées qui étaient consacrées à la spiritualité étaient aussi ponctuées de tâches domestiques (nettoyage, cuisine) qui tombaient à point pour méditer ce que nous avions appris lors des activités. Cette participation au travail nous a, de plus et à mon sens, permis de mieux comprendre la vie de la communauté en nous y intégrant. Nous avions également des activités proposées par les sœurs, à savoir: une introduction à la vie monastique, une lectio divina et une initiation à la prière qui nous ont permis d'échanger de manière riche et d'approfondir quelques éléments de notre foi.
Nous étions conviées aux offices (il y en a sept sur la journée) et ce sont peut-être et paradoxalement les moments qui m'ont le moins portée. Comme je l'ai expliqué à certaines personnes, le chant des psaumes avait, selon moi, quelque chose de mélancolique. Bien évidemment, il s'agit de mon ressenti. Le psaume ne porte en soi peut-être aucune peine mais c'est ainsi qu'il résonnait en moi.
Je dois dire qu'en tant que catéchumène, ce qui me touche, ce qui me fait avancer et ce qui me réjouit : ce sont davantage les rencontres, la découverte de l'autre et de ses choix de vie. Je retire, ainsi, de mon week-end monastique, une grande richesse sur le plan humain et celui-ci n'est jamais étranger de notre dimension spirituelle..."

Sarah   Novembre 2016

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Leyla après son 3ème séjour à Soleilmont

Soleilmont temoignage Leyla 3Le week-end de découverte de la vie monastique de ce mois de novembre a été l’occasion pour moi de vivre cette expérience avec d’autres jeunes filles de mon âge. En effet, lorsque j’y avais participé les deux fois précédentes, pour une semaine, il n’y avait que moi ! Ces deux types d’expérience sont un trésor à leur manière : dans un cas, l’intériorité prend le dessus et dans l’autre, c’est le partage, deux dimensions essentielles qui se complètent énormément.

Cependant deux jours, même trois, ce n’est pas assez pour s’imprégner vraiment de l’esprit que j’ai pu trouver au monastère de Soleilmont en y restant toute une semaine ! Les deux, trois premiers jours, on est encore là avec tous nos petits tracas quotidiens, nos préoccupations, notre stress parfois aussi... pour ma part en tout cas, c’est bien souvent vers le deuxième ou le troisième jour que j’ai été capable de me détacher petit à petit de tout cela.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Valérie, après un week-end monastique à Soleilmont

Valerie temoignage SoleilmontLe 12 août dernier, je passais pour la troisième fois la porte de l’abbaye de SoleilMont.

J’y retrouvais la même paix et le même accueil toujours si bienveillant. Mais la raison de ma venue était autre que les fois précédentes; je n’y venais plus y chercher le calme dans le but d’étudier de manière plus harmonieuse. Plutôt, j’y étais pour prendre du recul, vivre selon un autre rythme, me recentrer.

Il s’agissait là d’une retraite accompagnée puisque les soeurs m’avaient concocté un programme, « porte d’entrée vers une plus grande intériorité » : lecture et décryptage d’un passage biblique, présentation de la vie monastique, méditation. Outre l’accompagnement spirituel, j’ai eu la chance de partager les repas avec la communauté, travailler au jardin, participer aux offices à ma propre convenance.

Cette immersion monastique est, à mon sens, destinée à toute personne désireuse de faire une pause, une occasion de recréer du lien avec soi, un apprentissage.

De tout coeur, je remercie la communauté pour l’invitation à ce week-end. Un séjour qui, déjà, en appelle un prochain !

Valérie

0
0
0
s2smodern

Ma semaine de découverte de la vie monastique à Soleilmont

Leyla temoignage SoleilmontCette semaine était pour moi une semaine de « re-» découverte de la vie monastique, étant donné que j’avais déjà fait cette expérience d’immersion une première fois, l’année précédente. J’y ai donc participé cette année dans une autre perspective, non plus celle d’une première approche mais avec l’envie d’approfondir ce à quoi j’avais déjà touché en partie lors de mon premier séjour à l’abbaye de Soleilmont. Nouvelle perspective aussi de par ma décision de cheminer vers le baptême...

Le travail, la prière et les discussions étaient bien sûr à nouveau au rendez-vous ! Cependant l’alternance entre ces trois dimensions de mon séjour m’est apparue avec un sens plus profond que l’année dernière. La règle de Saint-Benoît encourage à « vivre du travail de ses mains » : cela nous questionne, nous laïcs, dans notre propre rapport au travail. Vivre du travail de ses mains, c’est vivre simplement, « pauvrement » conformément aux vœux qui caractérisent l’entrée dans la vie monastique. Vivre du travail de ses mains, cela suppose aussi qu’on ne vit pas seulement du travail des mains d’autrui, mais qu’on participe à sa mesure à vivre et « faire vivre », en apportant dans le concret du quotidien de quoi trouver un équilibre entre les nécessités matérielles qui correspondent au minimum vital et un mode de vie qui tend à la simplicité et au dépouillement.
Ensuite, tout s’arrête à l’heure de la prière, le travail est suspendu pour faire place à Dieu.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Partage à propos de ma semaine de découverte de la vie monastique

LeylaMa semaine de découverte de la vie monastique a été un véritable voyage, mais il ne se mesure pas en kilomètres : par un équilibre entre travail manuel et discussion variées, par l'alternance d'échanges et de moments de solitude et enfin par la prière, cette semaine a été une immersion extraordinaire.

Cette semaine un peu spéciale a été l'occasion de partager différents moments de travail, de réflexion et de discussion avec les sœurs de l'abbaye de Soleilmont où j'ai été accueillie. Tantôt j'aidais les sœurs à entretenir les abords de l'abbaye, tantôt je préparais les repas avec elles ou encore, je leur donnais un coup de main pour mettre les chambres en ordre avant l'arrivée de quelques hôtes.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignage de la « retraite de vie monastique » à l'Abbaye de Soleilmont

Témoignage de Lucie | Retraite à l'Abbaye de SoleilmontCette immersion dans la vie monastique fut pour moi un moment de grâces toutes particulières et un nouveau tournant dans ma vie de foi. Ce fut un temps d’accueil de l’Esprit Saint qui m’a ouvert les yeux du cœur. J’ai redécouvert à quel point Dieu m’aime ! J’avais vécu une expérience de l’amour de Dieu tellement forte que je voulais L’aimer toujours mieux, toujours plus. Je ne cessais de courir vers Lui…mais Lui était déjà là, en moi ! Et en « partant à Sa rencontre »,… je  le quittais !! Il nous dit « voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3, 20).

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignages de la retraite d'octobre à Soleilmont

Retraite spirituelle pour les jeunes à l'Abbaye de Soleilmont« Au mois d'octobre, mon collège a organisé plusieurs retraites pour les élèves de rhéto. Je me suis très vite décidée. En effet, l'intégration monastique à Soleilmont m'a beaucoup interpellée. Pour moi, c'était l'occasion de vivre quelque chose d'unique et de nouveau. Trois filles de mon âge ont vécu cette belle expérience avec moi. Il m'a fallut très peu de temps pour me sentir "chez moi" grâce aux sœurs de la Communauté qui sont très accueillantes. Trois journées à Soleilmont passent à toute allure ; les activités sont nombreuses et très bien organisées. Nous sommes toujours occupés à faire quelque chose comme rendre service à une sœur qui a besoin d'un coup de main, réfléchir sur soi-même, aller vers l'autre, trouver des réponses à nos questions concernant notre vie ou la religion, chanter, se balader dans le domaine, manger de délicieux petits plats, ... tout cela dans une ambiance chaleureuse et pleine de confiance. Les offices sont des moments forts qui m'ont encore plus rapprochée de la Communauté. Cette retraite fut une expérience inoubliable, j'en garde de très bons souvenirs. »

Charline Bareel – retraite à Soleilmont – Octobre 2013

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.