Carmel de Saint-Sever

Témoignage d'une carmélite : J'étais infirmière et je suis entrée au Carmel à 22 ans

J’étais infirmière dans les Deux-Sèvres et je suis entrée au Carmel à 22 ans.
J’ai entendu l’appel à la vie contemplative à 9 ans en chantant: «Que ma vie soit prière! » et l’appel au Carmel, à 18 ans à Paray-le-Monial, en lisant la Parole de Dieu: «Le sommet du Carmel se dessèche...» (Amos1)
La devise du Carmel "Il est Vivant le Seigneur devant qui je me tiens" a comblé mes attentes.
La vie au Carmel ( vie de prière et d’approfondissement de ma foi, vie fraternelle et de services) est pour moi une heureuse aventure comme à Paray ! Elle me fait vivre tous les jours de l’Amour du Coeur de Jésus pour les prêtres et l'évangélisation !

Sr Marie Catherine du Coeur de Jésus

Saint Sever photo Sacre Coeur

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Sr Marie Catherine sur sa participation au Forum des jeunes à Paray du 16-19 Août 2018

saint sever sr catherine marieCe séjour au Forum des jeunes à Paray me laisse dans l’admiration ! J’en suis revenue pleine d’espérance ! Je me suis sentie conduite tout au long des rencontres que j’ai faites !

Devant toutes les attentes des jeunes, leur intérêt pour la vie religieuse, leur accueil chaleureux de notre présence, j’ai compris que cette expérience était positive et pouvait porter de beaux fruits.
Les échanges ont permis de faire tomber des peurs, de confirmer des désirs, et de dépoussiérer leur image du Carmel !
Quand ils entendaient que notre présence était une exception selon notre genre de vie, mais était motivée par le synode des jeunes pour les rejoindre dans leur vie, leur foi et leur discernement de vocation, leurs réactions ont toujours été positives et reconnaissantes.

Les moines et moniales n’ayant pas de lieu d’accueil au cœur du forum, j’ai tout misé sur les rencontres. Et là le Seigneur a dépassé mon attente... Tantôt, les jeunes m’abordaient spontanément, ou bien aux repas et dans les files d’attente ou encore si je voyais un intérêt dans le regard, j’engageais la conversion.
En règle générale, après un temps de présentation mutuelle, les jeunes étaient étonnés d’apprendre que c’était mon 8° forum, et que j’avais entendu l’appel au Carmel, à Paray. Ils (elles) me posaient alors plein de questions sur la vie monastique et le Carmel. Puis très souvent la conversation se poursuivait sur leur propre vocation et leurs questionnements sur leur discernement.
J’ai rencontré plusieurs jeunes qui m’ont clairement dit avoir entendu un appel du Seigneur dans leur enfance, quelques-unes m’ont même dit qu’elles cherchaient un monastère où l’on chante les chants de l’Emmanuel.
J’ai été invitée à manger avec le groupe des jeunes handicapés et j’ai encore répondu à de nombreuses questions car ma vie les intéressait, eux et leurs accompagnatrices.

j’ai aussi eu l’occasion d’entendre de beaux témoignages de conversion.
Je trouve que notre présence discrète était bien appropriée pour favoriser les contacts avec les jeunes.
Je rends grâce au Seigneur pour ces jours passés dans la cité du Cœur de Jésus, là ou j’ai entendu l’appel au Carmel ! Joie de beaux temps d’adoration, de belles célébrations eucharistiques !

Je remercie vivement Gabriel, Louis-Marie et tous les membres de l’Emmanuel, pour leur invitation et leur accueil !

Soeur Marie-Catherine

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.