• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire
  • Dominicaines

    Les dominicaines

    Les Sœurs dominicaines soutiennent la prédication des frères par leur prière. Offrant à ceux qui le désirent un lieu de prière et de silence, leurs communautés sont elles-mêmes une prédication.
    Être saint, c’est être la personne que Dieu a créée pour être ce qu’elle est
    Fr. Timothy Radcliffe
  • Visitandines

    Les Visitandines

    L’ordre de la Visitation a été fondé en 1610 par Saint François de Sales et Sainte Jeanne de Chantal. Les visitandines cherchent à vivre les vertus du Cœur de Jésus : la douceur et l’humilité, dans la joie et la simplicité.
    Il faut tout faire par Amour et rien par force. 
    Saint François de Sales

QUESTION/REPONSE

Ce mot étrange "Ora et Labora"

Horaire Soleilmont Comment s'y retrouver dans tous les offices ?

Nous te proposons un petit aide-mémoire car chaque office possède sa tonalité propre…

Les Vigiles expriment l’attente...Nous sommes des Veilleurs. Jésus a passé lui-même des nuits en prière.

Lire la suite

Vous avez dit 7 fois...

IMG 4517Pourquoi se réunir 7 fois par jour pour prier ?

Tout au long de sa vie, Jésus prie et nous invite à prier sans cesse. C’est pour répondre à cette demande que nous nous réunissons à l’église 7 fois par jour.

Ces temps de prière communautaires appelés ‘offices’ nous permettent de rester unies à Dieu et à nos frères et sœurs en humanité.

Nous pouvons y donner du temps à Dieu, gratuitement… Lui confier aussi les intentions de prière des personnes rencontrées, tous les besoins, attentes, espérances de nos contemporains proches ou lointains.

Lire la suite

Pourquoi le Carême ?

Porte ouverte carêmeEn Toi il y a une soif d’infini que la vie, les préoccupations, les soucis étouffent souvent.. Pourtant, cette soif c’est Dieu qui l’a déposée au fond de ton être.

Si tu marches parfois dans la nuit, tu n’es pas seul(e), le Christ te précède et t’accompagne. Le suivre suppose un combat intérieur des choix à faire, des décisions à prendre, mais Il ne se lasse pas de «faire route» avec Toi.

Le Carême t’invite à une transformation pour «ouvrir la porte de ton  cœur» à Dieu et aux autres, et donner sens à tout ce que tu vis.

Alors la Joie et l’Espérance illumineront ta route.

Lire la suite

Dans mon choix, suis-je libre ?

croisée-des-cheminsChoisir en vérité et librement, est-ce possible ?

Qu'est-ce qu'être libre ? C'est d'abord reconnaître ce qui me permet d'être moi-même en vérité, ce qui construit mon être profond, créé par Dieu, et d'en réaliser l'accomplissement. La liberté n'est pas la possibilité de faire tout et n'importe quoi, c'est la possibilité de faire ce qui construit ma personne d'enfant de Dieu, d'atteindre le but de mon existence, selon les grâces propres que j'ai reçues de Dieu, et de ma nature. Ce n'est pas en ayant la possibilité de dire oui ou non à l'ange de l'Annonciation que Marie a été libre, c'est en répondant oui que Marie a accompli un acte de liberté, a pleinement été libre, même si elle était sous la mouvance de l'Esprit Saint, ou plutôt parce qu'elle

...

Lire la suite

L'obéissance, source de joie ?

nantes travail obeissanceEst-ce si paradoxal ?

Si je suis là où je dois être, au moment où je dois être à faire ce que je dois faire, il y a fécondité. Ainsi j'aurais pû être en train de construire un pont, ou bien soigner des personnes, voire, au sein de ma communauté faire quelque chose de valorisant... ou encore (au pire/mieux) faire ce qui me plaît ! Mais je suis en train d'arracher des mauvaises herbes, ou éplucher des pommes, car c'est ce qu'on m'a demandé de faire. C'est plus fécond car je suis dans l'obéissance. Et cette fécondité s'expérimente au moyen de la joie, qui est le signe de la véritable obéissance. Cette joie est un don du Seigneur.

Lire la suite

La mort : peut-on en parler ? à l'Abbaye de Maumont

mort-cimetiere-abbaye-maumontLa mort ?... avec soeur Marie-David

Est-ce plus facile d'approcher de la mort quand on est religieuse ? En prononçant ses voeux de stabilité, soeur Marie-David, comme toutes les moniales de l'abbaye de Maumont, s'engage à vivre toute leur vie au monastère, jusqu'à la mort. Une réalité humaine que la foi permet de vivre comme un passage, une rencontre avec un Dieu "qui nous attend". Des propos recueillis par Béatrice Soltner, le 29 Mars 2013 sur RCF.

Lire la suite

La prière

oraison cellule SenlisVous priez toute la journée ?

J'espère qu'on a dans le cœur toute la journée la présence du Seigneur, ce dialogue tout simple (avec ou sans mot), cette présence qui nous accompagne pas à pas. Mais on ne passe pas toute la journée à "réciter des prières". Tu peux voir sur la page "horaire" qu'il y a un temps pour tout... Un temps pour l'eucharistie, un temps pour l'office, un temps pour l'oraison, un temps pour le travail, un temps pour etc.

Lire la suite

La clôture

arrivée d'un groupechapelle Clarisses SenlisComment êtes-vous en contact avec le "réel" ?

D'abord en recevant ceux qui viennent nous confier des intentions de prière qui sont bien des "réalités" d'aujourd'hui, en restant en contact avec nos familles et nos amis, en gérant notre vie de tous les jours comme tout le monde. Mais surtout en découvrant dans son propre cœur cette même pâte unique d'humanité pécheresse et appelée à si grand : l'amour de Dieu.

Lire la suite

La vie monastique, une vie dans l'Esprit ?

La vie monastique, une vie dans l'Esprit?
une belle aventure qui nous conduit au large!

Plongée dans notre baptême
au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit,

Par l'Esprit,
devenir enfant du Père,
se laisser transformer à l'image du Jésus, son Fils Unique,
se laisser aimer par le Père, comme Jésus,

Lire la suite

Et la prière ?

chapelle-frileuseComment parlez-vous à Dieu ?

Dieu Père, Fils et Esprit-Saint, Il est notre compagnon de chaque jour. Chercher à le rencontrer, à vivre chaque moment avec Lui, à tout Lui donner, à Le laisser nous aimer, nous introduire dans sa vie la plus intime. C'est un long apprentissage passionnant, jamais terminé. Le faire pour soi et aussi pour que notre monde découvre cet amour qui fait vivre et donne du prix à la vie.

Lire la suite

L'ennui ?

la vie n'est pas un long fleuve tranquilleEst-ce que vous ne vous ennuyez pas ?

La vie monastique n’est pas un long fleuve tranquille. Les journées sont bien remplies. Ce qui me mobilise c’est d’essayer de voir comment le Seigneur me conduit à une vie plus profonde, pour me laisser faire au lieu de m’accrocher à mes idées toutes faites. Cela demande une conversion continuelle.

Lire la suite

Dire oui au Christ...

Christ monastère la paix notre dameDire oui au Christ, lui consacrer sa vie dans un monastère… Utopie ?

- Non ! Après 2 ans, 10 ans, 50 ans de vie monastique …
L’Amour de Dieu comble les faims.

 

Lire la suite

Pourquoi avoir choisi le Carmel ?

Carmel de Verdun soeur en oraison

Je dirais tout simplement parce que c’est ma terre. En effet, autour de mes vingt ans, souvent plongée dans les écrits des saints du Carmel, ils nourrissaient ma prière, m’accompagnaient dans ma quête de Dieu et la recherche de mon chemin de vie. J’avais beau aller voir ailleurs, lire des vies de Saints d’autres spiritualités… Toujours, je revenais là

Lire la suite

Montre-moi ton agenda, je te dirai qui tu es

Montre-moi ton agenda, je te dirai qui tu es

L'emploi du temps d'un homme révèle ce qu'est sa vie et quelles sont ses priorités.
A quoi cet homme consacre-t-il son temps?  Pour qui a-t-il du temps?
Dans l'agenda des moines, ce qui passe en premier, ce sont les rendez-vous avec Dieu. La journée est organisée autour de ces moments gratuits, autour de ces heures non rentables que sont les heures de prière.

Lire la suite

Comment savoir à quoi nous sommes appelés ?

vocationTout d’abord, pour moi, il est certain que le Seigneur nous appelle chacun et chacune à un plus de vie, même si souvent pour  cela, il nous faut passer par la Croix d’une manière ou d’une autre.  Après, il est important de porter cela dans la prière devant le Seigneur, de l’interroger, mais aussi de voir de quel côté notre  « cœur balance», de sonder notre désir profond, de regarder nos aptitudes...

Lire la suite

Pourquoi vient-on à l'Abbaye de Maumont ?

accueil hotellerie abbaye de Maumont Pourquoi vient-on dans un monastère ?
- Pour réviser mes examens...dans un lieu où je ne serai pas dérangé par mes occupations habituelles.

- Pour trouver le silence... faire un break

- Pour prier... pour une retraite... Pour prendre un temps de recul... Pour retrouver la paix...

Lire la suite

La vocation, c'est pour qui ? (Abbaye de Maumont)

amour-vocation-abbaye-de-maumont

La vocation, c'est pour qui ?

- La vocation, ce n'est pas que l'appel à être prêtre, moine, religieux. Le mariage est aussi une vocation.

- Pour tous ! Tout le monde est appelé au bonheur, chacun a son chemin.

- Répondre à sa vocation, c'est devenir une personne libre, responsable, solidaire de ses frères en humanité.

Lire la suite

Discerner l'appel

Réveil pour matinesComment discerner un appel à la vie monastique ?

Nous suivons aussi le grand critère de discernement de saint Benoît (incroyable sagesse qui date de plus de 1500 ans et qui est toujours d’actualité !) : « On examinera si c’est vraiment Dieu qu’il cherche ». Parfois, en effet, il se peut que ce ne soit pas véritablement Dieu que cherche le candidat, mais ce sont seulement les « choses de Dieu » qui l’attirent, c’est-à-dire : le chant grégorien, la beauté du cadre, une communauté jeune et joyeuse, une vie calme et régulière, etc. tout cela est précieux, ce sont des moyens qui aident à s’élever vers Dieu, mais ce n’est pas Dieu. Ce n’est donc pas un motif assez puissant pour

...

Lire la suite

S'engager dans la vie monastique

ChristComment devient-on moine ?

Nous veillons à mettre en pratique le conseil de Saint Benoît : ne pas accorder facilement l’entrée aux candidats qui se présentent, et les avertir « des choses dures et âpres par lesquelles on va à Dieu » sur le chemin de la vie monastique. Il ne s’agit donc en aucun cas de jouer une certaine séduction. D’ailleurs les jeunes, du moins ceux qui ont une forte personnalité, détestent cela. Ils ont plutôt soif d’absolu et sont davantage attirés lorsqu’on leur parle du caractère austère et radical de notre vie… qui est source d’une joie très profonde.

Lire la suite

Les moines ne servent à rien

barroux-questions-reponses-lectioÀ quoi servent les moines ?

Combien de fois cette interrogation a-t-elle retenti à nos oreilles ? Eh bien, ayons le courage de répondre : ils ne servent à rien. Même pas à amasser derrière leurs murs les trésors de la civilisation. Ils n’y ont jamais pensé vraiment. Ils se savent profondément étrangers aux préoccupations du siècle. Les moines ne servent à rien. Ils servent Quelqu’un.

Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.