• Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard

Questions/Réponses des Cisterciens

Le Lever de nuit

priere-nocturne-aiguebellePourquoi se lever si tôt ? A quoi cela sert-il ?

Dans les évangiles, il nous est dit à plusieurs reprises que Jésus passait la nuit à prier Dieu (cf. Lc 6, 12). Les moines ont alors reçu mission de poursuivre ces longs temps de prière que prenait Jésus à prier son Père afin que le monde repose entre les mains du Seigneur tout au long du jour et de la nuit. Ainsi la louange de la Création et l'intercession ne connaissent pas de cesse, comme le chante souvent les psaumes "Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler" (Ps 62, 7), "Seigneur, mon Dieu et mon salut, dans cette nuit où je crie en ta présence" (Ps 87, 2), "Au milieu de la nuit, je me lève et te rends grâce pour tes justes décisions." (Ps 118, 62)... Alors que le monde se repose et que règne le silence, condition idéale pour une prière plus fervente, des voix se lèvent pour sanctifier le temps humain et l'offrir au Seigneur.

Guidé par la parole de Dieu, Saint Paul exhortait aussi les chrétiens à prier sans cesse. Saint Benoît, Père des moines occidentaux, a repris cela à son compte en invitant ces moines à se lever la nuit pour veiller et prier Dieu. Par cette prière nocture, les moines hâtent ainsi la venue du Jour nouveau qui ne connaîtra pas de fin. Ils vivent de manière symbolique le passage de la mort et des ténèbres à la Résurrection lumineuse du Christ.

Lire la suite

Le Scriptorium

aiguebelle-scriptoriumQu'est-ce que le Scriptorium ?
Qu'y faites-vous ?


Le Scriptorium est, dans la tradition cistercienne, le lieu où les moines s'adonnent à la Lectio Divina. La Lectio Divina est une pratique importante de la vie du moine. Elle est la lecture méditée des saintes Écritures : Elle consiste à lire et à relire attentivement et lentement les Écritures. A les méditer, à lire ses commentaires des Pères ou d'auteurs spirituels de l'Église (surtout pour nous les Pères cisterciens), afin de s'en imprégner petit à petit. Afin de laisser le souffle de l'Esprit Saint transformer notre cœur, convaincu que derrière le texte, Dieu est présent. Alors que durant la prière, nous nous adressons au Seigneur, la Lectio Divina privilégie l'écoute humble de l'Esprit et de la Parole de Dieu.

Une Lectio divina assidue favorise grandement chez les frères la foi en Dieu. Cet exercice excellent de la vie monastique, où la Parole de Dieu est écoutée et ruminée, est source de prière. Elle est également école de contemplation où le moine découvre le mystère de Dieu et de l'homme.

Lire la suite

Pourquoi le Carême ?

Porte ouverte carêmeEn Toi il y a une soif d’infini que la vie, les préoccupations, les soucis étouffent souvent.. Pourtant, cette soif c’est Dieu qui l’a déposée au fond de ton être.

Si tu marches parfois dans la nuit, tu n’es pas seul(e), le Christ te précède et t’accompagne. Le suivre suppose un combat intérieur des choix à faire, des décisions à prendre, mais Il ne se lasse pas de «faire route» avec Toi.

Le Carême t’invite à une transformation pour «ouvrir la porte de ton  cœur» à Dieu et aux autres, et donner sens à tout ce que tu vis.

Alors la Joie et l’Espérance illumineront ta route.

Lire la suite

La Solitude ?

aiguebelle-solitudeN’est-ce pas difficile de s’enfermer toute une vie dans le même endroit ?

Saint Bernard se posait souvent la question : « Bernard, pourquoi es-tu venu au monastère ? » C’est dans sa foi qu’il trouvait la réponse : En nous créant à son image, Dieu a inscrit au plus profond de notre cœur un désir naturel de bonheur. Un désir de Bonheur infini qui ne peut trouver satisfaction qu’en Dieu. Devenir moine c’est alors répondre à ce désir. C’est chercher à combler notre aspiration la plus profonde, qui est celle d’être heureux et d’aimer. Toute la vie au monastère est ainsi organisée pour que le moine puisse répondre au mieux à ces désirs.

Lire la suite

Au coeur de notre vie ?

Lire la suite

Vivre une expérience d'amour

rester au monastère Pourquoi vient-on au monastère ?

" - On vient au monastère pour vivre une expérience d'amour, et c'est tellement passionnant que l'amour chasse la crainte et on ne craint pas de s'engager quand on a découvert quelque chose de valable, qui vous prend et qui vous fait vivre."

 

 

Lire la suite

A quoi servez-vous ?

accueil hôtellerie monastère merci-dieuCette vie ne peut pas être un refuge même après un échec, sinon les difficultés que nous rencontrons pourraient nous décourager.

Nombreux sont ceux qui se demandent face à cet engagement, à quoi cela sert-il ? (surtout quand la profession exercée ou l’engagement humanitaire sont utiles au monde d’aujourd’hui). Si l’on pose la question en terme d’efficacité on ne peut comprendre. C’est comme si on demandait : « l’amour à quoi ça sert ? » Mais il fait vivre !

Les témoignages des bienfaits de nos prières ou même simplement de notre écoute et de notre partage avec des personnes proches ou lointaines qui passent, écrivent, téléphonent, envoient des mails, nous ancrent dans l’assurance que notre vie au monastère, notre prière, ou notre travail aident ces personnes, et au-delà d’elles l’humanité entière.

Lire la suite

Montre-moi ton agenda, je te dirai qui tu es

Montre-moi ton agenda, je te dirai qui tu es

L'emploi du temps d'un homme révèle ce qu'est sa vie et quelles sont ses priorités.
A quoi cet homme consacre-t-il son temps?  Pour qui a-t-il du temps?
Dans l'agenda des moines, ce qui passe en premier, ce sont les rendez-vous avec Dieu. La journée est organisée autour de ces moments gratuits, autour de ces heures non rentables que sont les heures de prière.

Lire la suite

Le Bonheur ?

aiguebelle-professionÊtes-vous heureux ?

Si l’on devient moine pour être heureux, par conséquent un moine « non heureux » çà n’existe pas. Effectivement, un moine n’est jamais « non heureux », mais peut être parfois « mal heureux » : c’est-à-dire heureux d’un faux bonheur. Parce que notre conception du bonheur n’est malheureusement pas toujours ajustée à la Vérité. Ou que les moyens que nous utilisons pour répondre à notre soif de bonheur ne sont pas les bons, blessés et aveuglés que nous sommes par le péché. Il peut nous arriver en effet de choisir un faux bonheur. Un bonheur qui ne serait qu’un plaisir passager, éphémère, instantané et sensible, que l’on peut facilement obtenir par nous-mêmes, mais qui finalement est illusoire. La source de notre vrai bonheur ne peut être que notre communion à Dieu.

Lire la suite

Quel est le mystère de la vie monastique ?

Lire la suite

La vie en communauté ?

Ce n’est pas du tout…
un groupe de bonnes amies qui a décidé de vivre ensemble

Mais c’est bien plutôt…
des femmes qui ont répondu chacune personnellement à un appel du Seigneur et qui se reçoivent les unes des autres de Lui pour apprendre à vivre en sœurs.

Lire la suite

Modèle de vie

la vie monastique Qu'est-ce que la vie monastique ?

" - La vie monastique c'est quelque chose de très ancien, qui est plus ancien que le christianisme, qui est plus large que lui parce que ça existe aussi dans d'autres religions, mêmes plus anciennes, c'est la quête de l'absolu. Pour nous, chrétiens, l'absolu c'est quelqu'un que nous venons chercher et le monastère est organisé pour cela..."

Lire la suite

Pourquoi êtes-vous au monastère ?

Chapelle Notre Dame de la Merci-DieuChaque sœur a perçu un appel du Christ à tout quitter pour vivre cette vie monastique. C’est pourquoi nous sommes là ! Les chemins pour aller à Dieu sont variés et différents dans l'Église. Pour nous, c’est ce choix radical de tout miser sur le Christ que nous avons fait et nous essayons d’y être fidèles tout au long de notre vie.

Pour vivre ici, il faut une certaine maturité, car chacune, dans les fonctions qui lui sont confiées au sein du monastère, prend ses responsabilités. Vie monastique ne veut pas dire infantilisation !

En entrant dans cette vie nous renonçons, c’est vrai, à une vie sexuelle et familiale. Ce « manque » est vécu différemment selon les personnes et les périodes de la vie ; mais là encore, la vie fraternelle, l’aide mutuelle et surtout la certitude de répondre à un appel reçu du Seigneur concourent à ne pas faire de nous des « vieilles filles » frustrées et racornies !!!

Lire la suite

L'Amour ?

aiguebelle-travailEst-ce que vous ne vous ennuyez pas en étant coupé du monde ? Pourquoi avoir quitté le monde ? Qu’est-ce qui vous fait peur ? Est-ce que ce n’est pas une fuite, un aveu de faiblesse ?

Si le moine quitte le monde ce n’est pas parce qu’il en a peur ou pour le fuir, bien au contraire. Le moine aime le monde, et s’il se fait solitaire, c’est pour lui être plus solidaire. Le moine cherche à mieux aimer le monde pour mieux l’aider à établir le Royaume de Dieu sur terre. Il cherche à voir le monde comme Dieu le regarde et l’aime. Le moine prie sans cesse pour le mode afin que, par Dieu, s’établissent entre les hommes la paix et la justice.

Lire la suite

Parlez-nous du travail et de la prière

Lire la suite

Comment discerner ?

Lire la suite

Relations entre frères

les relations entre frères

Est-ce qu'il y a des relations entre les Frères ?

" - Malgré le silence apparent, on communique beaucoup parcequ'on vit ensemble, on travaille ensemble, on réfléchit ensemble sur des sujets spirituels.

Lire la suite

De quoi vivez-vous ?

atelier couture monastère la merci-dieuOutre les travaux indispensables à la vie quotidienne, nous travaillons aux ateliers deux heures le matin, et trois heures l’après-midi. Ce travail nous permet de subvenir à nos besoins.

Nous tissons à la main et confectionnons des vêtements liturgiques. Cette activité nous met aussi en contact avec de nombreux prêtres. Afin de te rendre mieux compte de ce travail, tu peux regarder sur le site un petit film: Fabrication  Tu nous verras ainsi à l’œuvre…

Lire la suite

Le quotidien ?

aiguebelle-rameauxEst-ce que vous n’avez pas envie, parfois, de vous enfuir, de partir une journée pour faire du shopping et retrouver vos amis ? N’avez-vous pas la tentation de changer de vie et de revenir dans le monde ?

Nous ne trouvons pas au monastère toutes les loisirs et les distractions que nous propose la société actuelle, car celles-ci risqueraient d’éloigner le moine de sa mission au cœur du monde : Le moine doit se consacrer totalement au service de Dieu, au service de la louange et de la prière pour le monde. C’est l’amour de Dieu et de ses frères qui lui permettent de s’échapper à l’ennui et à la routine. Car l’Esprit d’Amour crée toutes choses nouvelles et se renouvelle chaque matin.

Lire la suite

Qu'est-ce qu'un cloître ?

Lire la suite

Notre raison d'être ?

Lire la suite

Etre chrétien aujourd'hui

être chrétien aujourd'hui

Comment être chrétien aujourd'hui ?

" - Comment continuer à être chrétien dans un monde qui se déshumanise de plus en plus, qui se durcit de plus en plus, voir qui devient même hostile au christianisme dans certains cas. Le fait d'être chrétien est très fortement lié à notre foi. La foi c'est s'appuyer sur un autre que nous même qui nous rend solide.

 

Lire la suite

L'intimité ?

aiguebelle-christComment renoncer à une vie de couple, une vie d’intimité, de complicité et de tendresse avec une personne de l’autre sexe ?

Si le moine quitte sa famille, ce n’est certainement pas pour ne plus l’aimer ou l’oublier ou même pour se séparer d’elle. C’est au contraire pour mieux l’aimer et la retrouver au centuple comme le Seigneur l’a promis. L’amour de Dieu purifie nos cœurs de l’égoïsme et de l’orgueil, et les rendent chastes et transparents.

Lire la suite

Qu'est ce qu'une blague de moine ?

Lire la suite

La Foi ?

aiguebelle-crucifixComment parlez-vous à Dieu ? Pourquoi êtes-vous sûr de son existence ?

La foi n’est jamais acquise, c’est un don qu’il faut demander dans la prière sans cesse. Il faut vouloir croire pour croire…

La vie du moine est celle du combat de la foi. Au long des années, le moine creuse en lui et se dépouille petit à petit pour que Dieu prenne toute sa place dans sa vie et dans son cœur. Alors naît en lui une paix profonde, une joie certaine et une liberté intérieure que rien ne peut ébranler. Sa prière devient une relation d’amour avec le Seigneur où les mots disparaissent, car ceux qui s’aiment n’ont pas besoin de beaucoup de paroles pour se comprendre. Elle devient une prière de présence et de confiance où chacun se donne et s’offre à l’autre.

Lire la suite

A la tête du progrès

les progrès technologiques dans la vie monastique Êtes-vous branchés ?

" - Les moines ont toujours été à la tête du progrès, à toutes les époques et dès le Moyen Âge. Au XII ème siècle, les communautés cisterciennes ont souvent été très nombreuses, le moine cistercien travaille de ses mains, donc représentait une puissance de travail et une capacité d'améliorer, de créer des vignobles, des exploitations rentables..." 

Lire la suite

Parlez-nous du Silence ?

Lire la suite

Le monastère n'est pas un refuge

fuire le monastère Etes-vous des planqués ?

" - Quand on s'engage dans un monastère, on est attiré par ce qu'on a découvert au monastère. Mais, avant de fuir, un monastère c'est pas un refuge, parcequ'on ne peut pas choisir ce genre de vie pour soi-même. On choisit toujours pour les autres. On va retrouver au monastère un échantillon d'humanité."

 

Lire la suite

Qu'est-ce que le vrai bonheur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Comment vit un moine ?

Lire la suite

1
0
0
s2smodern