• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Saint-Pierre

Pourquoi le latin ?

latinNotre liturgie à Solesmes est célébrée en latin, à l’exception des lectures de la messe. La majorité des textes de la liturgie latine est très ancienne. Certains de ces textes ont plus de 1500 ans, véritables joyaux doctrinaux et littéraires, polis par des siècles d’usage ininterrompu. On peut en dire autant du chant grégorien : ces mélodies, souvent vieilles de plus de 1000 ans, ont été spécialement composées pour mettre en valeur des textes rédigés en latin, pour la plupart tirés de la Bible. Nous cherchons à vivre de ce trésor de l’Église qui nous devient de plus en plus familier au long des années.

Célébrer la liturgie en latin a présente aussi l’avantage de créer une ambiance particulière. De même qu’il y a un lieu particulier pour rencontrer Dieu, l’église, un temps particulier, celui des offices, des vêtements particuliers, la coule ou l’aube, il y a aussi une langue particulière : le latin. Cette distinction n'a pas pour but de réserver la prière à des temps ou à des lieux mais à nous aider à être davantage attentifs à ce que nous disons ou faisons dans une langue qui n'est pas notre langue maternelle.

Les hôtes qui participent à notre liturgie sont souvent très sensibles à l’atmosphère sacrée qui en résulte. Dans la liturgie, le ciel et la terre se rejoignent. Notre vie quotidienne, concrète, est ainsi vraiment sanctifiée par la liturgie.

 

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.