Monastère de Prailles

  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Si tu savais le Don de Dieu ?

"Si tu savais le Don de Dieu" Jn 4, 10

Le Oui de Marie m’accompagne

soeurs11 marie daniel praillesBaptisée le 25 mars, fête de l’Annonciation (Lc 1, 24-), professe du 8 décembre, fête de l’Immaculée conception, le soutien de la Vierge Marie, son OUI m’accompagne . Chaque fête mariale est un rappel à revivifier ce OUI. Dans la prière de Jésus qui rythme mes heures de travail et même mes insomnies s’est glissé le nom de Marie : ’Jésus, Fils de Marie, aie pitié de moi pècheresse ’ ! 

Petite fille, je rêvais d’être missionnaire chez les sœurs Blanches de Notre-Dame d’Afrique, comme une cousine ! A 19 ans, un prêtre m’aida à discerner entre une aide aux plus pauvres d’Afrique ou d’ailleurs où se mêlait l’attrait de l’aventure et des longs voyages et un appel à donner toute ma vie au Seigneur. Je lisais alors : ‘l’histoire d’une âme’ de la Petite Thérèse. Son amour ardent pour Jésus m’enthousiasmait, autant que sa vie humble au service de ses sœurs dans l’obéissance et la pauvreté, mais la liturgie du Carmel trop peu chantante ne me convenait pas, il faut dire que presque toute la famille, papa en tête, faisait partie de la chorale paroissiale !

Ma décision était prise : je serai bénédictine

1512 BNDC vieconsacree11 0

"Si tu savais le Don de Dieu" Jn 4, 10

1 | Un bonheur emplissait mon coeur

J’en parlais à mes parents qui étaient croyants et pratiquants. Ils vivaient leur foi en toute simplicité et ouverture aux autres. Nos journées étaient rythmées entre la prière de l’Angélus, la bénédiction de la table, et la prière du soir. Pourtant la réponse de mon père fut catégorique : " tu veux faire comme tes sœurs, on en reparlera dans un an ".

9ème d’une fratrie de 12, je suis la 3ème fille. Mes deux sœurs ainées, seront religieuses. Anne-Marie est entrée le 14 septembre 1952 au monastère d’Angers de notre congrégation et Marie-Thérèse chez les Petites-sœurs de Jésus (spiritualité du Père Charles de Foucauld) à Aix en Provence, le 15 août 1954.

 Quand enfin mes parents me donnèrent leur accord, je pleurais de joie.  Un bonheur immense envahissait tout mon être. Pourquoi cette joie ? me demandait ma jeune sœur, je n’avais d’autres réponses que " Si tu savais le Don de Dieu ".

 "Si tu savais le Don de Dieu" Jn 4, 10

2 | Dieu est Amour

Le 8 décembre 1956, jour de ma profession solennelle, 8 jours après le décès de ma prieure que j’aimais et vénérais comme une sainte, mes sentiments étaient entre le désarroi, le chagrin et le bonheur d’atteindre enfin le but de ma vie donnée au Seigneur. Il me restait tout à faire et d’abord ce deuil à assumer. Ce même jour, je reçois une image avec au recto ‘ Si tu savais le Don de Dieu’ et au verso ‘c’est le Don de Lui-même !’ La sœur qui me l’a offerte ne savait rien de l’importance de cette phrase pour moi ! Jésus m’a été donné. Quoiqu’il arrive c’est Lui mon guide et mon salut. 

1512 BNDC vieconsacree11 2

Ce 8 décembre, je fête mes 59 ans de profession solennelle ! Années de vrai bonheur mais aussi années de combats et de luttes. La liturgie est toujours le lieu de mon ressourcement, les psaumes surtout où je me retrouve avec tous les sentiments du psalmiste, révolte, combats, repentir, louange, action de grâce…. Elle ouvre mon cœur avant chaque Eucharistie. Bien vieillir est une grâce, un Don à accueillir au jour le jour, dans la confiance que donne la paix car Dieu est AMOUR !

 

Sœur Marie-Daniel,
Monastère de l'annonciation à Prailles (79)

 

témoignage pour l'année de la vie monastique. En savoir plus... voir d'autres témoignages sur le site de la congrégation des Bénédictines de ND du Calvaire

 

 

1
0
0
s2smodern