• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire
  • Dominicaines

    Les dominicaines

    Les Sœurs dominicaines soutiennent la prédication des frères par leur prière. Offrant à ceux qui le désirent un lieu de prière et de silence, leurs communautés sont elles-mêmes une prédication.
    Être saint, c’est être la personne que Dieu a créée pour être ce qu’elle est
    Fr. Timothy Radcliffe

Qu'est-ce que la prière ?

" - Prier ? C'est laisser vivre au cœur de sa vie une présence qui nous donne une lumière intérieure, qui nous ouvre les yeux sur la valeur de notre vie humaine et qui nous donne une perspective, une confiance. Prier c'est faire part à la présence de Dieu au cœur de sa vie et c'est quelque chose de mystérieux..."

Lire la suite

Qu'est-ce que la vie Monastique ?

"Relever un défi"."Se mettre en route, à la recherche de Dieu et du vrai bonheur parcequ'en lui seul on peut le trouver". "Être une sentinelle sur les brèches d'un monde blessé et prier pour le monde". "Une grande aventure avec des frères avec qui nous cherchons Dieu, nous essayons de l'écouter, de le suivre..."

Lire la suite

Une vie de simplicité

A l'exemple des Pères de Cîteaux qui recherchaient une relation simple avec le Dieu simple, la façon de vivre des frères est simple et frugale.
Tout dans la maison de Dieu doit être en harmonie avec ce genre de vie où le superflu n'a aucune part, en sorte que la simplicité elle-même puisse être un enseignement pour tous.
Cette simplicité doit apparaître aussi clairement dans les bâtiments et le mobilier, dans la nourriture et le vêtement, et jusque dans la célébration liturgique.

 

Lire la suite

Une vie de travail

Le travail manuel, qui de préférence doit rester assez simple pour pouvoir s'allier à la prière intérieure, est un élément très important de la vie du moine. Dans certaines traditions monastiques, le travail intellectuel s'ajoutait au travail manuel. En tout cas, le moine ne doit jamais demeurer simplement oisif, même sous prétexte de contemplation. Il doit gagner sa vie par son travail : "Les moines seront vraiment moines s'ils vivent du travail de leurs mains", nous dit saint Benoît au chapitre 48 de sa Règle.

Le travail, que les moines cisterciens tiennent en grande estime, donne aux frères l'occasion de participer à l’œuvre divine de la création et de la

...

Lire la suite

Une vie de lecture

Une valeur importante de la vie est la lecture des saintes Écritures, appelée la Lectio divina. Elle consiste à lire et à relire attentivement et lentement les Écritures. A les méditer, à lire ses commentaires des Pères ou d'auteurs spirituels de l'Église (surtout pour nous les Pères cisterciens), afin de s'en imprégner petit à petit. À laisser se transformer notre cœur par le souffle de l'Esprit Saint, convaincu que derrière le texte, Dieu est présent.

Une Lectio divina assidue favorise grandement chez les frères la foi en Dieu. Cet exercice excellent de la vie monastique, où la Parole de Dieu est écoutée et ruminée, est source de prière ; elle est également école de contemplation où

...

Lire la suite

Une vie de prière et de silence

Le moine ne doit rien préférer à "l’œuvre de Dieu". La vie de prière de la communauté est avant tout une prière commune, la Liturgie des Heures. Cette prière liturgique atteint son sommet dans la célébration eucharistique, source et centre de la journée du moine. Sept autres offices se répartissent tout au long de la journée. Ils permettent aux frères de revenir à l'essentiel, Dieu lui-même, et de sanctifier les différentes heures de la journée.
En esprit de componction et dans la ferveur d'un désir intense, les moines s'adonnent fréquemment à l'oraison. Demeurant sur terre, ils vivent en esprit dans les cieux, désirant la vie éternelle de toute leur

...

Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.