• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel de Nevers

Bienvenue au Carmel de Nevers

Communauté du carmel de NeversBonjour !
A toi qui ouvres ces pages,
paix et joie !

Joie pour notre communauté de se tenir
à son poste de veille   
en Présence du Seigneur dans l’oraison,
l’action de grâce, l’intercession,
au nom de tous nos frères les hommes.

Joie aussi de partager entre sœurs le bonheur
« d’une vie d’amitié avec le Christ »,
ce trésor confié au Carmel    comme le bien le plus précieux pour la vie de l’Eglise et du monde.

Parole de Dieu, Procession de prêtres Carmel Nevers
le Christ nous invite :

Source de vie et de paix
au cœur de tout homme,

l’oraison,
ce chemin d’intimité
avec le Seigneur

est offert à tous.

Comment le garderions-nous 
jalousement ?

« Si tu savais le don de Dieu ! »

« Viens et vois ! »

 

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Carême 2019 avec Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

Therese Benedicte

  Le Carême 


 un temps pour unifier notre vie dans le Christ qui est la Vérité.
Édith Stein écrivait dans une lettre :
“Qui cherche la vérité cherche Dieu, qu’il en ait conscience ou non.”
Prenons le temps pendant le Carême de faire la vérité dans notre vie
en quittant nos masques et nos personnages.
Que la lumière du Christ nous illumine ! Revenons à la Source ! 

 Lien vers le site des Carmes de Paris

SEMAINE 1

Souviens-toi de la longue marche dans le désert
« Alors tu te réjouiras pour tous les biens que le Seigneur ton Dieu t’a donnés,
à toi et à ta maison. » (Deutéronome 26, 1-11)

Pour commencer ce Carême, prenons le temps de regarder un peu en arrière :
notre société de consommation nous rend amnésiques face aux dons de Dieu.
Souvenons-nous de tant de bienfaits reçus, comme Israël au désert,
et réjouissons-nous ainsi en relisant les passages de Dieu dans notre vie.
Sainte Thérèse Bénédicte de Croix nous apprend aussi à scruter les signes des temps de notre époque :
"Nous vivons aujourd'hui de nouveau en une époque qui a un besoin urgent de ce renouvellement provenant des sources cachées d'âmes unies à Dieu." Il est urgent de retrouver le chemin de Dieu vers la terre promise de notre coeur.

SEMAINE 2

Ne crains pas, crois seulement
"Abram eut foi dans le Seigneur
et le Seigneur estima qu’il était juste. " (Genèse 15, 1-18)

La foi, c'est d'abord un chemin comme nous le montre la vie d'Abraham :
il y a des étapes et des combats mêlés de crainte, de doute et de confiance.
A travers sa correspondance, Thérèse Bénédicte de la Croix nous fait part de son propre itinéraire de conversion au Christ et affirme ainsi : "Je suis convaincue que je suis à la place qui est la mienne, je suis reconnaissante d’avoir été conduite sur ce chemin et j’y vais en faisant joyeusement le don de moi-même".
Puis-je aujourd'hui dire la même chose ?
Ou dois-je encore cheminer pour trouver cette place ?

Confiance, ne craignons pas !

SEMAINE 3

Entrer dans le Mystère de Dieu
Dieu dit à Moïse : «Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
“Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS”. » (Exode 3, 1-15)

Moïse est ébloui par la lumière diffusée par un buisson étrange qui brûle sans se consumer...
C'est alors que Dieu révèle son nom : "Je suis qui je suis".
Nom mystérieux qui nous invite à aller vers la profondeur !
C'est en quelque sorte l'expérience d’Édith Stein qui affirme quelques années après son baptême :
"C’est un monde infini qui s’ouvre d’une manière absolument nouvelle,
lorsque l’on commence à vivre vers l’intérieur et non vers l’extérieur."

Nous aussi, pendant ce Carême, prenons le temps d'aller vers l'intérieur de nous-mêmes
pour entrer dans le Mystère de Dieu et nous découvrir en vérité ...
C'est un voyage étonnant !

SEMAINE 4

Vivre de l'Eucharistie
Le pain de Dieu descend du ciel et donne la vie au monde. » (Jn 6,33)

Jésus se révèle le vrai pain de vie qui descend du ciel et qu'annonçait la manne donnée à Israël au désert.
Il est la pâque qui nous sauve et que nous recevons dans la célébration de l'Eucharistie dans notre vie.
Mais il y a toujours le risque de faire de la messe une routine ou d'empêcher que la grâce eucharistique reçue
change vraiment notre vie.
Or sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix affirme que "vivre de l’eucharistie signifie sortir insensiblement de l’étroitesse de sa propre vie pour naître à l’immensité de la vie du Christ".

En ce temps de carême, ré-apprenons ce chemin de communion
pour faire de notre vie une Eucharistie !

 SEMAINE 5

Commencez toujours !

Le Seigneur dit : "Ne vous souvenez plus d'autrefois, ne songez plus au passé.Voici que je fais un monde nouveau : il germe déjà, ne le voyez-vous pas ?" (d’Isaïe 43, 16-21)

La première lecture de ce dimanche de Carême annonce à Israël un nouvel Exode, la délivrance de l'exil à Babylone.
Dieu est en train de préparer quelque chose de neuf mais le voyons-nous s'esquisser devant nous ?
Savons-nous discerner l’œuvre secrète de l'Esprit ?
Édith Stein confie dans une de ses correspondances comment sa vie de prière transforme son quotidien :
« Vous avez là ma méthode... Ma vie commence neuve chaque matin. »

Pourrions-nous mettre en œuvre cette méthode dans nos vies ?
Alors chaque jour sera comme le premier jour !

JOUR de PÂQUES

Mon cœur veille
Mon bien-aimé est descendu dans son jardin, dans les parterres d’aromates,
pour mener ses brebis paître aux jardins, et pour cueillir des lis.
Je suis à mon bien-aimé, mon bien-aimé est à moi,
lui qui mène paître ses brebis parmi les lis.
(Cantique des Cantiques 5, 1-8 ; 6, 1-10)

Le Seigneur est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité, alléluia !
Le Bien-Aimé est entré dans le jardin de la Vie, le Bon Pasteur rassemble ses brebis.
Réjouissons-nous avec Marie-Madeleine et entrons dans la joie :
notre cœur qui a veillé auprès de la Vierge peut maintenant éclater d'allégresse.
Peut-être percevons-nous déjà ce que décrit Édith :
"L'âme sent comme si du centre le plus intérieur jaillissaient des fleuves d'eau vive".

Nous vous souhaitons à tous une radieuse fête de Pâques!


 

0
0
0
s2smodern

Notre vocation au coeur de l'église

 feu pascal1

         .....PRIEZ SANS CESSE...
     telle est l'invitation que nous adresse Jésus..

     tel est le coeur  de notre vocation...
     aujourd'hui, pour le monde et pour l'Eglise...

  

vie monastique - Thérese d'AvilaTel est ce que Thérèse d'Avila, (1515-1582),
bouleversée par les tourments de la Réforme protestante
qui déchirait l’unité de l’Église au XVIème siècle,
voulut en réunissant autour d’elle, des soeurs
afin de prier POUR…
les prêtres, les missionnaires,
les théologiens,les prédicateurs,

et toucher à travers eux, le plus grand nombre de nos frères
et sœurs en humanité …

                                                                           " J’aurais donné mille vies pour sauver une âme..

                                                                         Oh! mes sœurs, AIDEZ-MOI !"

     De cette soif apostolique est née la nouvelle famille du Carmel,

                                                                     aujourd’hui comme hier, TOUTE NOTRE VIE…

                                                        se veut OFFRANDE au service des prêtres et de l’Église du Christ.

0
0
0
s2smodern

Solitude... et... Communion fraternelle

Christ jean

Tels sont les deux piliers sur lesquels Thérèse a voulu enraciner
la nouvelle famille du Carmel
 pour répondre à cette soif apostolique qui la brûlait :
une vie contemplative ecclésiale enfouie dans la solitude et le silence ...
         toute de prière, de supplication et de don de soi ....
et la communion fraternelle d’une famille,

AINSI... 

                                         "ENCORDÉES"

                    Seule...et.... ensemble... devant Dieu... 

                            NOTRE MISSION au CARMEL

                             NOUS TENIR .... jour et nuit,

                          devant ce Dieu qui nous aime, visitation04

             au nom de tous et de chacun,

 

                                                                                             
  à l'image de la Vierge Marie

                                                        qui écoute et qui médite la Parole

                                                                                                en son cœur.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern
  • 1
  • 2

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.