• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Monastère Notre-Dame de la Sainte-Espérance

Ce qu'ils en disent...

34 mesnil temoignage jeunesHubert, 29 ans: "J'ai beaucoup apprécié votre "format" des 48h pour Dieu. Il y a un bon équilibre entre les offices, les temps de silences, les enseignements et les partages. Un grand merci à tous les frères pour leurs différentes interventions. Sur le plan personnel, j'ai beaucoup apprécié la profondeur de chaque enseignement. Quelle joie de pouvoir aller si loin..."

Romain, 27 ans: "Cette retraite a été parfaite pour moi pour l'entrée dans la période du carême. J'en suis ressorti paisible avec une foi revigorée et la perspective de vivre pleinement cette attente joyeuse qu'est le chemin vers pâques. Les enseignements sont très intéressants d'autant plus que chacun est donné par un frère différent, permettant de profiter de leurs sensibilités distinctives et de leur complémentarité. L'accueil de cette petite communauté est marqué par la bienveillance, la joie et la sérénité."

0
0
0
s2smodern

Retraite au monastère du Mesnil | Témoignages des jeunes

48h-avec-Dieu-fev-2014Elise : "ce petit temps de retraite m'a fait beaucoup de bien, en particulier grâce à l'équilibre entre les offices, les enseignements, les temps pour être seule et les moments de convivialité au petit déjeuner ou pendant les pauses. L'implication personnelle dans la retraite de chaque frère, avec son histoire et ses centres d'intérêts propres, m'a touchée. Je suis heureuse d'avoir ainsi pu découvrir votre belle communauté."
Théophane: "il y avait un bon rythme; j'ai fait souvent des retraites où tout s'enchaînait, là on avait aussi du temps pour soi."

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Témoignage de Fr. Guillaume

Frère Guillaume RCF année de la vie consacrée"17 ans que je suis moine... Avec, souvent, le combat de la persévérance et, souvent aussi, la grâce de la... persévérance de Dieu, qui ne renonce jamais à venir me chercher : par mes frères, dans la vie la plus quotidienne, par Sa Parole au détour de l'office, par les rencontres que je fais à l'hôtellerie... Oui, c'est une belle vie où la gratuité est un maître-mot, et c'est ce qui impressionne les jeunes et ceux qui découvrent le monastère, car notre monde a besoin de gratuité. Prendre du temps pour écouter Dieu dans le silence, c'est ce que nous proposons lors des retraites que nous organisons."

0
0
0
s2smodern

Jésus est le maître de l'impossible

30 mesnil propositionsOui, de moi-même, je ne pourrai pas grand-chose: ressasser une offense, rester sur les blessures reçues, "donner une paix fausse" (comme le dit saint Benoît) pour un semblant de réconciliation... La vie fraternelle, en communauté, m'invite à élargir l'éventail, heureusement !

Aller à la rencontre de celui, de celle que j’ai blessé(e) pour lui demander pardon, ou accueillir vraiment sa demande de pardon : chemin d’espérance. Croire à la possibilité du pardon, c’est croire en Celui qui est à l’œuvre en nos pardons. Et quand la démarche semble impossible, demeure la force de la prière, qui nous rend disponibles à l’action de Dieu : l’Esprit qui habite mon cœur en prière façonne aussi le cœur de mon frère par des voies que j’ignore mais qui déboucheront sur la Vie. Infailliblement. Car il est la Personne-Relation.

Le Christ, sur ce chemin difficile, ne me lâche pas: il meurt sur la croix en priant pour ses bourreaux, et, ressuscité, il envoie sur nous le souffle de la paix. Si je m'abandonne vraiment à Lui, aveuglément, alors le pardon pourra passer par moi. Si je Lui fais confiance, Lui saura me désarmer. Le plus difficile, finalement, n'est-il pas de renoncer à juger mon frère ?

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.